Abonnez-vous

En vous abonnant, vous acceptez notre politique de confidentialité.

Techno/Médias

Les technologies au service de la prévention des incendies

L'utilisation des drones s'est démocratisée dans les casernes de pompier pour prévenir des incendies.
©Dmitry Kalinovsky/Shutterstock

Drones de reconnaissance, intelligences artificielles, capteurs thermiques : de plus en plus de solutions technologiques sont utilisées pour prévenir et éteindre les feux de forêt. Leur démocratisation permet aujourd’hui d’éviter le déploiement d’hélicoptères ou de 4x4 de reconnaissance polluants.

Ce sont les nouveaux alliés des pompiers. Les solutions technologiques se sont multipliées en quelques années en France pour identifier les risques d’incendies et aiguiller les professionnels du feu. Conçues spécialement pour la prévention des feux de forêt, ces nouvelles technologies allient faible coût énergétique et grande accessibilité. Ces solutions sont aujourd’hui essentielles pour maîtriser les incendies de forêt toujours plus nombreux.

Des drones pour aiguiller les pompiers

Les drones se sont développés à vitesse grand V chez les pompiers de France. Plus rapides à déployer et moins couteux que des hélicoptères, les drones de reconnaissance ont également le mérite d’être moins polluants. Ces derniers sont utilisés pour leurs nombreuses fonctions : cartographier les forêts, repérer les points chauds, apporter une visibilité aérienne aux pompiers au sol et prioriser les zones d’intervention.

De plus en plus de villes françaises se dotent aujourd’hui de drones équipés de caméras thermiques pour repérer et éviter les départs de feu. C’est le cas de la ville de Cannes qui mise sur la prévention écologique. ‘’Cette démarche s’accompagne de dispositifs et actions concrets tels que l’installation d’ânes 'débroussailleurs’ pour réduire le risque de propagation des incendies, de manière écologique et économique’’, affirme David Lisnard, maire de Cannes et président de l’Agglomération Cannes Lérins. Les forêts des Landes et de la Manche ont aussi eu recours à cette technologie pour les feux dévastateurs de cette année.

L’intelligence artificielle pour cartographier les forêts

L’intelligence artificielle (IA) se met désormais au service de la prévention des incendies. Les données accessibles en direct permettent aux pompiers de repérer les zones dangereuses ou difficiles d’accès en prenant en compte les facteurs de sécheresse, la vitesse de propagation, la typologie du terrain ou la vitesse des vents.

L’utilisation de cartes interactives permettent également aux pompiers de repérer les pics de chaleurs pour anticiper les départs de feu. L’ONG Global Forest Watch regroupe par exemple des informations pouvant être utilisées par les pompiers comme le type de plantation susceptible de brûler, la latitude ou la qualité de l’air observée. Des informations qui ‘’permettent de prendre des décisions plus avisées en matière de gestion et de protection des forêts pour les générations actuelles et futures’’, fait savoir l’association.

Des ballons d’air chaud capteurs de départs de feu

La technologie est en plein développement dans la prévention d’incendies. L’année dernière, la ville de Marseille testait pour la première fois en Europe un ballon captif, capable d’être déployé 24h/24h. Situé à 600 mètres d’altitude, le ballon peut couvrir une surface de forêt beaucoup plus étendue qu’un simple mirador. L’innovation est encore en test, mais son efficacité et sa durabilité risquent de séduire de nouvelles casernes en France.

Caméras de surveillance thermiques pour alerter plus rapidement les pompiers

Depuis plusieurs années, la forêt des Landes est placée sous la surveillance d’une soixantaine de caméras de surveillance. Un système efficace qui permet de mobiliser les secours dans un délai très court au moindre pic de chaleur inhabituel. Le dispositif permet de remplacer les pompiers qui surveillent habituellement depuis des miradors.

Si les feux de forêt ont été ravageurs cette année dans le sud de la France du fait des records de température, les autorités affirment que les caméras de surveillance thermiques ont permis de réduire et de prévenir plus rapidement les départs de foret dans les Landes. En 20 ans, les surfaces brûlées ont diminué de 60 % dans les Landes.

Vous avez apprécié cette information ? Abonnez-vous à notre newsletter en cliquant ici ! 
 
Pour aller plus loin et agir à votre échelle, découvrez notre nouveau guide Idées Pratiques #10 : Vacances écolo, mode d'emploi
 
Au sommaire : état des lieux de l'impact du tourisme sur l'environnement, conseils et bons plans pour allier plaisir et écologie ... 68 pages de solutions pour préparer vos vacances en mode écolo.
 
 
 
#TousActeurs