Abonnez-vous

En vous abonnant, vous acceptez notre politique de confidentialité.

INFO PARTENAIRE

"Le smartphone responsable est celui qu’on a déjà !"

Reprendre la main sur sa consommation de données mobiles permet de réinterroger ses usages numériques
© Jonas Leupe/Tandem Tech

Le caractère impalpable du monde virtuel et la miniaturisation des objets ont tendance à dissimuler la réalité de l’impact du numérique sur l’environnement, notamment l’utilisation du smartphone. Comment rendre nos usages et nos pratiques plus sobres et plus responsables ? En consommant moins, et surtout différemment.

Quel est l’impact du numérique sur l’environnement ? Il représente environ 4 % des émissions de gaz à effet de serre au niveau mondial (source : The Shift Project). Un chiffre qui va continuer à s’aggraver si nos pratiques numériques ne changent pas. Il y a donc aujourd’hui urgence à se réapproprier notre consommation et nos habitudes numériques, en travaillant en particulier sur le rapport à nos smartphones.

Comprendre l’empreinte environnementale du numérique

Près de 70 % des Français sont prêts à agir pour réduire l’impact environnemental de leurs usages numériques, encore faut-il correctement les informer sur les activités responsables de la pollution digitale : le trafic de données (stockage et transfert), la consommation de vidéos (notamment en streaming) ou encore le renouvellement trop fréquent de matériel comme le smartphone. Des solutions existent et des initiatives citoyennes se créent pour aider chacun à questionner ses usages, notamment en matière d’utilisation du smartphone et de consommation des données mobiles.

Reprendre la main sur sa consommation de données mobiles

S’affranchir des forfaits mobiles "illimités" pour proposer aux consommateurs une facturation des données mobiles ajustée à leur utilisation réelle ? C’est la proposition faite par TeleCoop, le premier opérateur télécom coopératif engagé dans la transition écologique et solidaire. L’intérêt pour les clients ? Au-delà des économies financières, il s’agit également d’être davantage attentif à sa consommation. Les clients s’interrogent sur leurs usages et diminuent progressivement le temps passé sur leur smartphone, notamment en mobilité.

Lutter contre l’hyperconnexion et accompagner l’usage raisonné du numérique

Les Français passent en moyenne 50 heures par mois sur leur smartphone. Un constat qui pousse TeleCoop à accompagner ses clients à développer un usage raisonné de leur mobile via des actions de sensibilisation : conseils, webinaires, ateliers…

Un exemple concret pour diminuer l’impact de sa consommation de données sur l’environnement? Limiter le visionnage de vidéos en streaming sur son téléphone, surtout en mobilité, car cela représente un fort impact énergétique. Mieux vaut télécharger des programmes avant ses déplacements en utilisant le Wifi plutôt que de les consommer en mobilité via les données mobiles. 

Allonger la durée de vie de son smartphone

Les Français changent de téléphone en moyenne tous les deux ans, alors que dans 88 % des cas, leur smartphone fonctionne toujours selon l'ADEME. Autre fait marquant : environ 80 % de l’empreinte environnementale d’un smartphone est généré par sa construction. Quelles sont les pistes concrètes pour faire durer son mobile dans le temps et réduire son empreinte environnementale ? Choisir un téléphone solide et réparable (soi-même ou en le confiant à des réparateurs), opter pour un appareil reconditionné ou encore adopter des réflexes simples (recharger sa batterie sans attendre qu’elle soit totalement à plat, activer le mode "Économie d’énergie", veiller à toujours protéger son écran…). Le smartphone responsable existe déjà : il est entre vos mains !

En partenariat avec TeleCoop.

 

Vous avez apprécié cette information ? Abonnez-vous à notre newsletter en cliquant ici ! 

Pour aller plus loin et agir à votre échelle, découvrez notre guide pratiques "365 jours pour faire sa transition Made in France"

Au sommaire : enjeux, analyses, interview, quiz, conseils et astuces... 68 pages de solutions pour passer au 100% Made in France.

Pour en savoir plus et commander votre guide, c'est par ici.

#TousActeurs