QUESTION DU JOUR

Le moteur de recherche éthique "Lilo" passe le cap d'un million d'euros au bénéfice... de la planète

©13_Phunkod/Shutterstock

Succès au rendez-vous pour "Lilo.org" : le moteur de recherche éthique vient de passer le cap d'un million d'euros reversés à des projets sociaux et environnementaux. Une somme récoltée grâce aux recherches effectuées par ses internautes. 

La plateforme "Lilo.org", lancée en février 2015 par deux jeunes ingénieurs français, a annoncé le 3 septembre avoir franchi le cap d'un million d'euros reversés à des projets d'intérêt général. Ce moteur de recherche attribue 50 % de ses revenus générés par la publicité à des associations, des ONG, des fondations et des entreprises sociales pour la mise en œuvre et la conduite d'initiatives durables. En surfant sur lilo.org, les internautes accumulent des "gouttes" qu'ils reversent aux projets sociaux et environnementaux de leur choix, répartis sur une grande partie du territoire français. 40 millions de recherches par mois sont réalisées en moyenne sur ce moteur de recherche, dont les services excluent la collecte de données des utilisateurs.

Arrêt de la pêche électrique, protection de la forêt amazonienne...

Parmi les 136 projets retenus, "le financement d’une campagne de sensibilisation citoyenne pour l’arrêt de la pêche électrique remportée avec succès par l’association Bloom le 16 janvier 2018 au Parlement Européen ; la protection de plus de 9 000 hectares de forêt amazonienne par voie juridique avec Arutam Zéro déforestation ; le soutien d’une opération de sauvetage de grande envergure de la biodiversité de Mayotte avec Sea Shepherd ; 10 rêves réalisés pour des enfants gravement malades par l’association Petits Princes ; 4000 repas distribués à des personnes sans-abri par l’association MIAA."

Lilo, qui projette l'atteinte d'un 2e million d’euros au deuxième semestre 2019, lancera à compter du 16 septembre prochain une offre de groupe donnant la possibilité à une entreprise ou à une collectivité "de financer un projet social ou environnemental grâce à toutes les gouttes cumulées au sein de sa structure". D'autres moteurs de recherches s'engagent également à préserver la planète, tels que la plateforme allemande Ecosia, qui finance des programmes de foresterie et la française Ecogine, qui reverse ses recettes à des associations environnementales.

Seriez-vous prêt à opter pour un moteur de recherche éthique et solidaire ?

Choix