Techno/Médias

Des répulsifs acoustiques pour empêcher la pêche accidentelle des dauphins

©Chase Dekker/Shutterstock

Face aux chiffres inquiétants de dauphins et cétacés échoués sur les côtes atlantiques causés par la pêche accidentelle, des scientifiques français cherchent à créer un répulsif acoustique efficace.

Dans le but de développer un système pour éloigner les dauphins des bateaux de pêche, chercheurs et professionnels ont récemment effectué de nouveaux tests. L'organisation Les Pêcheurs de Bretagne, l'Observatoire PELAGIS de La Rochelle et l'institut scientifique Ifremer se sont associés pour trouver une solution aux nombreux échouages constatés ces derniers mois sur les côtes françaises. Il s'agit d'un répulsif acoustique, également appelé "pinger". Les trois entités ont lancé le projet Licado, avec comme ambition de mettre au point d'ici 2021 un pinger capable de se déclencher seulement à l'approche d'un dauphin. Cela serait possible "grâce à un hydrophone qui détecte leurs cris", explique Yves Le Gall, chercheur à l'Ifreme, à l'AFP. L'appareil serait également équipé d'un réflecteur à sonar pour éloigner les animaux en douceur. 

Le recensement de bêtes échouées sur les côtes a atteint un pic à l'hiver 2018. C'est ce qu'explique Olivier Van Canneyt, biologiste à l'Observatoire Pélagis :

De janvier à avril 2018, près de 700 échouages de petits cétacés, dauphins communs et marsouins communs ont été recensés. 70% à 80% des dauphins montrent des lésions compatibles avec une mort par capture accidentelle dans un engin de pêche"

Les chercheurs estiment que  cette augmentation dans les chiffres est le résultat d'une "combinaison de facteurs", dont le réchauffement climatique et la migration vers le sud des espèces de cétacés et de mammifères.