ID d'ailleurs

République Démocratique du Congo : du café éthique pour la paix entre les hommes

©Lenorko/Shutterstock

Au Congo, dans la région de Kivu, une coopérative de café durable et éthique prône le retour à la paix, en employant notamment des réfugiés rwandais.  

La coopérative de café arabica SOPACDI (Solidarité Paysanne pour la Promotion des Actions Café et Développement Intégral) est soutenue depuis 2010 par l'Oxfam. Cette organisation de production de café durable et éthique œuvre pour la stabilité et la paix dans la région du Kivu, secouée par des années de conflits, d'instabilité politique, de guerre civile et de génocide (notamment au Rwanda voisin). 

Un café issu du commerce équitable 

Aujourd'hui, plus de 4000 paysans producteurs de café font partis de la coopérative SOPACDI. Elle a permis d'assurer la durabilité des exploitations agricoles et la transmission du savoir-faire artisanal, notamment en fournissant un soutien technique et logistique aux producteurs : renouvellement des plantations, apport d'équipements ou encore formations aux techniques agricoles durables...

Différentes ethnies qui travaillent ensemble

Pour les petits producteurs de SOPACDI, la qualité de l'agriculture du café va de pair avec l'engagement social de cette coopérative qui s'attache à rassembler différentes ethnies. Parmi les 4000 membres, trois communautés différentes se côtoient : les Bahavu, les Bahunde et enfin les Hutus. Ces derniers, originaires du Rwanda, sont pour la plupart réfugiés et encore aujourd'hui, fortement discriminés suite au génocide des Tutsi dans leur pays en 1994. Grâce au travail, SOPACDI contribue ainsi à apaiser les tensions entre les hommes.