Question du jour

Le réseau d’entraide "le Carillon" veut parler aux sans-abri

©Le Carillon

Une campagne nationale a été lancée par l’association "La Cloche" pour faire connaître le réseau d’entraide entre commerçants, habitants et sans-abri "Le Carillon".

Recharger son téléphone, accéder au wifi, photocopier des documents, utiliser les toilettes, accéder à une trousse de secours, boire un café voire simplement un verre d’eau. Les commerçants du réseau "Le Carillon" ouvrent leurs portes aux sans-abri et l’affichent dans le cadre de la nouvelle campagne #poussezlaporte, lancée le 22 octobre. Ils posent devant leur enseigne, un panneau en carton à la main détaillant les services qu’ils proposent avec la mention "commerçants offrent petits services gratuits à ceux qui en ont besoin."

Une campagne adressée aux sans-abri

La campagne adressée aux personnes sans domicile fixe a été lancée notamment via les réseaux sociaux afin "qu’elles osent pousser la porte des commerces" et qu’elles puissent être renseignées sur les membres du réseau et les événements organisés, via le numéro vert national créé (0800 94 88 11) a annoncé l’association La Cloche à l’initiative du réseau d’entraide créé il y a trois ans.

Le Carillon est présent dans plusieurs villes françaises : à Paris, Lille, Nantes, Marseille, Lyon, Bordeaux et Melun. Les commerces peuvent être identifiés par des autocollants présents sur leur vitrine. Certains proposent également à leurs clients de participer en payant d’avance des cafés ou autres "produits en attente" pour les personnes sans domicile.

Pensez-vous que les initiatives pour aider les sans-abri sont suffisamment nombreuses ?

Choix