Question du jour

À Cannes, l’égalité salariale s’invite sur le tapis rouge

Samedi 12 mai, 82 femmes montaient sur les marches pour réclamer l'égalité salariale.
©Dave Bedrosian/Geisler-Fotopress/DPA

Samedi, puis dimanche, au festival de Cannes, les femmes professionnelles du cinéma appelaient à l’égalité femmes/hommes.

Le cinéma ne fait pas figure d’exception. A Cannes aussi, l’égalité salariale n’est pas la norme. L’actrice Salma Hayek a appelé, dimanche 13 mai, les acteurs de sexe masculin à faire revoir à la baisse le montant de leurs salaires afin de montrer qu’ils sont en faveur de l’égalité femmes/hommes. "Si le budget d’un film est de 10 millions de dollars, l’acteur (homme) doit comprendre que s’il gagne 9,7 millions de dollars, ce sera difficile d’atteindre l’égalité salariale", a-t-elle précisé, comme le relate l’AFP.

Cette intervention a suivi la montée des marches de 82 femmes – actrices, monteuses, productrices et autres professionnelles du cinéma - dont Salma Hayek et Cate Blanchett, la présidente du jury, qui s’est déroulée la veille. Le cortège féminin lançait ainsi déjà un appel à l’égalité salariale dans le cinéma. Le nombre de femmes présentes n’a pas été choisi au hasard. En effet, seules 82 femmes ont été retenues en compétition pour la Palme d’or depuis la création du festival, contre 1688 hommes.

Pour parvenir à l’égalité salariale, les hommes devraient-ils demander des salaires plus bas ?

Choix