Le chiffre

Inégalités salariales entre femmes et hommes : où en sommes-nous ?

©CalypsoArt/Shutterstock

Le gouvernement présentait hier, la veille de la journée des droits des femmes, son plan pour réduire les inégalités salariales entre femmes et hommes, qui restent en moyenne, selon les derniers chiffres de l’INSEE, autour de 18,6 %.

Le Premier ministre Edouard Philippe dévoilait hier son plan d’action stratégique pour mettre fin aux inégalités salariales entre les femmes et les hommes. Plusieurs mesures ont été annoncées, dont des sanctions financières possibles pouvant aller jusqu’à 1 % de leur masse salariale, à compter de 2022, pour les entreprises qui ne mettraient pas fin à des écarts de salaire injustifiés constatés.

Le chemin à faire reste long, à en croire les études régionales publiées par l’INSEE le même jour, reprenant, dans plusieurs régions, les écarts de salaire constatés en 2015. En moyenne, les femmes touchaient ainsi 18,6 % de moins que leurs homologues masculins.

La « championne » des inégalités, avec un écart de 20,6 % est la région Auvergne-Rhônes-Alpes. Les régions les plus modèles sont celles d’outre-mer : la Réunion en tête, avec un écart de 8,6 %, suivie de près par la Guyane (10,4 %), la Guadeloupe (10,8 %) et la Martinique (11,1 %) . La Corse arrive en tête des régions métropolitaines, avec une moyenne de 15,4 % de différence de salaire au détriment des femmes, suivie de la Nouvelle-Aquitaine (17,6 %), des Hauts-de-France (18 %) du Centre-Val de Loire (18,3 %) et de l’Île de France (18,5 %).