Abonnez-vous

En vous abonnant, vous acceptez notre politique de confidentialité.

ID d'ailleurs

Cameroun : des serviettes hygiéniques 100 % biodégradables

©Frederick Takang/BBC Afrique

Au Cameroun de nombreuses femmes n'ont pas accès aux produits d'hygiène féminine, faute de moyens. Le projet KujaEcoPads a donc décidé de fabriquer des serviettes hygiéniques 100 % biodégradables et à moindre coût. 

La camerounaise Marie-Claire Kuja est à l'origine du projet KujaEcoPads : des serviettes hygiéniques biodégradables, fabriquées à base de tiges de bananes et de plantains. L'utilisation de ces déchets et résidus agricoles permettent aux serviettes de se décomposer en six mois : entièrement naturelles, elles n'ont aucun impact nocif, ni sur l'environnement, ni sur le corps humain. 

Pour fabriquer ces produits d'hygiène, la startup extrait les fibres des tiges, qui sont ensuite séchées et écrasées pour devenir une matière semblable au coton, principal composant des serviettes hygiéniques. Une fois mises en forme, les serviettes sont stérilisées avant d'être vendues. 

Des serviettes hygiéniques bio et abordables

L'objectif de Marie-Claire Kuja est de rendre accessibles ces produits d'hygiène féminine, à toutes les femmes. Faute de moyens, beaucoup d'entre elles utilisent leurs vêtements en guise de serviettes hygiéniques. L'entrepreneuse camerounaise veut enrayer ce phénomène. Ces serviettes biologiques sont donc commercialisées à un prix abordable : le paquet de 16 est vendu à 1100 francs CFA (soit moins d'1,70 euro). Mais il est également possible de se procurer des paquets de huit ou quatre unités, rapporte la BBC. De plus, le produit KujaEcoPads a été approuvé par l'Institut universitaire et biomédical Saint-Louis de Bamenda au Cameroun.