ID d'ailleurs

Afrique : des repas à la cantine pour lutter contre l'absentéisme scolaire

©Issouf Sanogo/AFP

Dans l’ouest africain, la possibilité de manger à la cantine augmente la fréquentation des écoles. Un vaste plan du Programme Alimentaire Mondial permet de lutter contre le décrochage scolaire et la malnutrition des enfants.

Quand les cantines scolaires se remplissent, les salles de classe aussi. C’est le constat qu’à fait le Programme Alimentaire Mondial (PAM). Il œuvre dans ce sens pour la scolarisation des enfants dans une quarantaine de pays de l’ouest du continent. Lorsque les élèves mangent à leur faim à la cantine, ils sont de fait plus présents en classe. Un moyen de lutter à la fois contre l’absentéisme scolaire et la malnutrition.

Un plan au service de l'éducation, la nutrition et l'économie locale

Mais c’est aussi un moyen de générer des revenus supplémentaires, de créer des emplois et de booster l’économie locale. En effet, le vaste plan du PAM fournit les cantines scolaires d'aliments produits sur le territoire. L’objectif pour 2018 est de nourrir 2,7 millions d’enfants, avec une enveloppe de 60 millions de dollars.

Dans le cadre du Programme Alimentaire Mondial, le gouvernement américain a notamment annoncé au début du mois de mars, apporter son aide financière au Congo. Cette somme de 30 millions de dollars, établie sur les cinq prochaines années, devrait permettre de nourrir 54 000 élèves, répartis sur 470 écoles du pays.