Abonnez-vous

En vous abonnant, vous acceptez notre politique de confidentialité.

Santé

Qu'est-ce que la fibromyalgie ?

© DR/Freepik

La fibromyalgie touche surtout les femmes âgées de 40 à 50 ans. Sans être grave ni mortelle, elle provoque des douleurs diffuses handicapantes et de sérieux symptômes. Sa cause est inconnue et ses traitements sont relativement peu efficaces. 

Qui en souffre et comment diagnostiquer la fibromyalgie ? 

Les femmes sont les plus touchées par la fibromyalgie, mais les personnes âgées et les enfants ne sont pas épargnés. En France, environ 1 million de personnes sont concernées, soit entre 1,5 % et 2 % de la population, d'après l'Assurance maladie. C'est entre 40 et 50 ans que l'on trouve le plus de cas. Sur le plan mondial, on la rencontre surtout dans les pays occidentaux. 

Elle se caractérise par des douleurs dans les muscles, les articulations et les tendons. Le diagnostic doit être établi avec soin car la fibromyalgie peut être confondue avec d'autres maladies, par exemple l'arthrose, la sclérose en plaques ou la polyarthrite rhumatisante. 

Le diagnostic est envisagé quand les examens médicaux ne décèlent aucune pathologie physique. Pour l'envisager, il faut que la douleur soit diffuse depuis plus de 3 mois, avec une sensibilité particulière proche de 90 %. Elle n'est ni grave ni mortelle, mais très handicapante. 

Quels sont les symptômes de la fibromyalgie ? 

Les symptômes de la fibromyalgie varient d'une personne à l'autre et dans le temps. 
L'Assurance maladie a relevé ces symptômes : 

- Les douleurs persistantes sont diffuses, généralisées ou localisées dans le cou, les épaules, le dos et les membres. 

- Dans certains cas, ces douleurs surviennent à la pression, simplement en étant touché. 

- La fatigue chronique épuise la personne jusqu'à rendre difficile toute activité. 

- Des troubles du sommeil empêchent une bonne récupération. 

- L'anxiété et la dépression sont souvent présentes dans ce syndrome, et même des troubles comme les TOC (Troubles obsessionnels compulsifs). 

Autre circonstance aggravante, les personnes qui se plaignaient ont été d'abord considérées comme étant trop délicates. Maintenant, l'information est mieux diffusée, notamment dans les cliniques privées Elsan. 

Quelles sont les causes de la fibromyalgie ? 

Les causes ne sont pas connues et les examens médicaux ne révèlent rien de particulier. 

Les chercheurs pensent que le contrôle de la douleur est perturbé dans le système nerveux central. Les neurotransmetteurs des cellules neurologiques seraient sensibilisés à l'excès. Des facteurs génétiques semblent jouer un rôle, puisqu'elle peut concerner des personnes de la même famille. 

Des infections virales pourraient le déclencher, ou des traumatismes d'ordre émotionnel ou physique. Comme la fibromyalgie ne s'accompagne d'aucune trace physiologique, elle était souvent vue comme une maladie imaginaire, ou encore psychosomatique. 

La fibromyalgie est enfin reconnue par l'OMS (Organisme mondial de la santé) en 1992, puis inscrite en tant que douleur chronique généralisée dans la dernière CIM (Classification internationale des maladies). 

Ce n'est qu'en 2006 que l'Académie nationale de médecine l'a reconnue. La HAS (Haute autorité de santé) a établi un rapport d'orientation en juillet 2010. Le parcours était difficile pour les patients, qui ont besoin de professionnels à l'écoute. 

Quels moyens pour soigner la fibromyalgie ? 

Toutes les thérapies n'ont pas la même efficacité. Les patients ont besoin d'un accompagnement de qualité, qu'ils trouvent dans les établissements Elsan. La prise en charge est fréquemment multidisciplinaire. Un rhumatologue et un psychiatre sont des intervenants précieux dans son approche. 

Les exercices physiques, tels que la marche, le vélo et la natation, mais aussi des techniques relaxantes, doivent être maintenus. Une APA (Activité physique adaptée) apporte un grand soulagement en agissant sur le contrôle de la douleur. Elle doit être accompagnée par un professionnel pour convenir au patient, dans un cadre favorable. 

Quand ces premières thérapies ont échoué, des médicaments antalgiques ou antidépresseurs sont indiqués, bien qu'insuffisants. 

Enfin, des TCC (Thérapies cognitives et comportementales) peuvent aider l'aspect psychologique provoqué par les douleurs et les troubles. 

Malgré son absence connue de cause, la fibromyalgie est maintenant considérée avec attention par le milieu médical. Bien qu'aucune thérapie certaine ne soit disponible à ce jour, il est possible de soulager la nombreuse population qui en souffre. 

Vous avez apprécié cette information ? Vous aimerez également notre guide pratique « L’écologie dans nos assiettes ».

Au sommaire : Tout pour faire sa transition alimentaire en douceur et répondre aux enjeux d’une alimentation plus durable !

Pour en savoir plus et commander votre guide, c’est par ici.

Merci ! #TousActeurs.