Abonnez-vous

En vous abonnant, vous acceptez notre politique de confidentialité.

Politique

Climat : que contiennent les programmes des candidats aux présidentielles américaines ?

Donald Trump pour les Républicains et Joe Biden pour les Démocrates se disputent la présidence des Etats-Unis.
©JIM WATSON, Brendan Smialowski/AFP

Joe Biden et Donald Trump se disputent actuellement la présidence des Etats-Unis à travers des programmes radicalement opposés, notamment en termes de politique climatique. Les Américains voteront le 3 novembre 2020 pour élire leur prochain président et le Républicain Trump y risque sa place. Que contiennent les programmes respectifs des candidats ? 

Les Américains s'apprêtent à retourner aux urnes ce 3 novembre. Racisme, immigration, égalité des sexes, bavures policières, mais aussi climat sont autant de sujets qui ont fait la une de l'actualité ces dernières années, s'imposant désormais dans les campagnes présidentielles des candidats à l'élection. Et selon l'AFP, les experts estiment que la transition écologique serait même devenue un enjeu prioritaire pour un nombre record de citoyens, "particulièrement à gauche de l'échiquier politique", chez les Démocrates. Démocrates représentés par le gagnant de la primaire Joe Biden, ex vice-président sous Barack Obama, qui a fait de la lutte climatique un thème dominant de son programme - là où son concurrent Donald Trump s'est plutôt concentré sur la question migratoire. "Le changement climatique n’avait jamais été auparavant l’un des sujets majeurs pour la base d’un des deux grands partis politiques", rappelle auprès de l’AFP Anthony Leiserowitz, chercheur à l’université de Yale qui mène des enquêtes d’opinion sur le sujet. Et si l'ex-bras droit d'Obama est à l'origine plutôt centriste, sa campagne tire aujourd'hui vers les couleurs de la gauche : pour l'expert, un tel programme en matière de climat aurait été considéré comme "radical" cinq ans plus tôt.

Côté Républicains, portés par l'actuel président Donald Trump, le déni climatique n'est plus ou presque face à l'évidence. Toutefois, son programme de campagne s'inscrit dans la même lignée que la politique menée au long du mandat et l'argument économique ou culturel prévaut encore et toujours sur la lutte contre le réchauffement : soutien aux énergies fossiles au nom de la préservation des emplois, mobilité pro 4x4 d'un style de vie "à l'américaine"... 

Ce qu’a fait Trump durant son mandat 

1er juin 2017, Donald Trump annonce le retrait des Etats-Unis de l’accord de Paris sur le climat, signé en 2015 par son prédécesseur démocrate Barack Obama. Le pays, deuxième plus gros pollueur au monde, s’était alors engagé à réduire ses émissions de CO2 de 26 à 28 % d’ici 2025. Mais pour Trump, ouvertement climatosceptique, la défense des emplois et de l'économie américaine prime sur le climat : "J’ai été élu par les habitants de Pittsburgh (région qui compte nombre d'industries lourdes, ndlr) et non par ceux de Paris”, avait-il justifié. Peu après cette annonce, il a également mis fin au "Clean Power Act", une autre œuvre de son prédécesseur visant à se tourner progressivement vers des énergies propres au détriment du charbon. Donald Trump l’a remplacé par le "Affordable Clean Energy Rule", bien moins contraignants pour les acteurs des énergies fossiles. Aux Etats-Unis ces dernières années, certains pesticides ont également évité l’interdiction, les normes des émissions de CO2 des véhicules ont été allégées, des projets d’exploitation de gaz ont été relancés dans des zones protégées telles que l’Alaska...

Et en réponse, plusieurs Etats ("bleus" pour la plupart), des villes, des universités mais aussi des entreprises comptant parmi les poids lourds de l'économie se sont unis dans un mouvement appelé "We are still in" pour signifier leur volonté de rester dans l'accord de Paris.

Que contiennent les programmes ?

Joe Biden, côté Démocrates et Donald Trump, côté Républicains s'opposent donc frontalement sur leurs politiques environnementales respectives. L'un accuse l'autre d'être un "pyromane climatique", là où l'autre rétorque que le programme de son opposant est un "désastre économique". Le thème de l'écologie marque ainsi les différences les plus criantes entre les deux candidats.

Donald Trump oriente sa politique sur les énergies non-renouvelables, un important levier d'emplois pour lui. Celui qui prédit un "refroidissement" du climat entend ainsi poursuivre, fort de ses convictions, ce qu'il a déjà entamé au cours de son mandat. Il veut abroger l'ensemble des mesures environnementales mises en place par son prédécesseur, soutenir le fossile, le charbon, augmenter les forages de pétrole et gaz... En effet, le gaz naturel est notamment pour lui un pilier de son économie : l'extraction de celui-ci est, à ses yeux, un moyen de maintenir de faibles prix de vente tout en créant de l’emploi (à l'image de l'autorisation de forage en Alaska sur une zone protégée). Dans le même temps, il entend également soutenir la renaissance qu'il a déjà engagée du "beau charbon propre" comme il aime à le dire. En bref, Donald Trump ne laisse pas de seule place à la transition écologique au sein de son programme. Contrairement à son opposant...

Joe Biden joue quant à lui dans un camp bien différent. En effet, de l'autre côté du spectre, le sujet climat est prépondérant dans son programme et il entend bien réparer les pots cassés au cours des quatre dernières années. À commencer par le retour du pays dans l'accord de Paris - auquel il a d'ailleurs participé en 2015 - et ce, "dès le premier jour d'investiture". Neutralité carbone d'ici 2050, soutien à la voiture électrique, investissement dans les énergies renouvelables, travaux énergétiques... En tout, une promesse de 2000 milliards de dollars dans l'enveloppe dédiée à la transition énergétique. 

Le candidat démocrate s'oppose également aux forages pétroliers et gaziers sur les terres publiques ou zones protégées que Trump entend multiplier, souhaite la sanctuarisation des espaces marins et terrestres, le développement des mobilités douces, la transformation des pratiques agricoles...

Vous avez apprécié cette information ? Abonnez-vous à notre newsletter en cliquant ici !

Pour aller plus loin et agir à votre échelle, commandez notre guide « La transition écologique Made in France ».

Au sommaire :  interviews, analyses, conseils et astuces… 68 pages de solutions pour consommer 100 % local et responsable !

Pour en savoir plus et commander votre guide, c’est par ici.

Merci ! #TousActeurs