Abonnez-vous

En vous abonnant, vous acceptez notre politique de confidentialité.

Politique

"Bienvenus" : l'UE est prête à accueillir des réfugiés ukrainiens

Kiev, Ukraine. 24 février 2022.
© DANIEL LEAL/AFP

L'Union européenne est "pleinement préparée" à accueillir des réfugiés ukrainiens fuyant l'offensive russe, qui sont "les bienvenus", a déclaré jeudi la présidente de la Commission européenne Ursula von der Leyen.

"Avec tous les États membres qui se trouvent en première ligne, nous avons maintenant des plans d'urgence clairement définis pour accueillir et héberger immédiatement les réfugiés d'Ukraine", a déclaré la cheffe de l'exécutif européen. "Nous espérons qu'il y aura aussi peu de réfugiés que possible, mais nous sommes pleinement préparés à les accueillir et ils sont les bienvenus", a-t-elle ajouté. Elle a précisé que l'UE apportait un soutien humanitaire à l'Ukraine pour répondre aux besoins des personnes déplacées à l'intérieur du pays. L'Ukraine bénéficiera d'un soutien financier accru, en plus de l'aide financière de 1,2 milliard d'euros qui est disponible actuellement, a-t-elle souligné.

L'ambassadrice américaine à l'ONU, Linda Thomas-Greenfield, a estimé mercredi que le conflit déclenché par la Russie avec l'Ukraine pourrait se traduire par "une nouvelle crise de réfugiés" avec "jusqu'à 5 millions de personnes supplémentaires déplacées". La Pologne, la Slovaquie, la Roumanie et la Hongrie sont les pays de l'UE frontaliers de l'Ukraine.

La Pologne, qui abrite déjà environ 1,5 million de ressortissants ukrainiens, a exprimé son soutien au grand voisin de l'Est et sa volonté de l'aider. La commissaire européenne aux Affaires intérieures, Ylva Johansson, avait estimé mardi après des entretiens avec les autorités polonaises à Varsovie, que ce pays était "assez bien préparé pour accueillir un grand nombre d'Ukrainiens". La Slovaquie, qui partage sa frontière orientale avec l'Ukraine, assure aussi qu'elle est prête à lui tendre la main. La Roumanie, qui compte parmi les pays les plus pauvres d'Europe, a fait savoir qu'elle ne s'attendait pas à ce que beaucoup d'Ukrainiens fuient vers son territoire, mais qu'elle était prête à en accueillir un demi-million.

Même la Hongrie, dont le Premier ministre Viktor Orban est connu pour ses prises de position dures sur l'immigration, semblait prête à accueillir des réfugiés.

Avec AFP. 

Vous avez apprécié cette information ? Abonnez-vous à notre newsletter en cliquant ici ! 

Pour aller plus loin et agir à votre échelle, découvrez notre guide Idées Pratiques #9 : Comment vivre presque sans plastique ?

Au sommaire : état des lieux de la place du plastique dans nos vies, conséquences sur l'Homme et l'environnement, solutions pour s'en débarrasser... 68 pages de solutions pour passer à l'action.

Cliquez ici pour découvrir et commander votre guide Idées Pratiques.

#TousActeurs