Abonnez-vous

En vous abonnant, vous acceptez notre politique de confidentialité.

INFO PARTENAIRE

La carte Agir : la carte bancaire solidaire du Crédit Coopératif

©La Suite & Co - Illustration Artus

Lancée en 2001, la carte Agir permet de réaliser un don à une association de son choix à chaque opération.

Visa Classic ou Premier, à débit immédiat ou différé… À première vue, la carte Agir se présente comme une carte de paiement Visa tout à fait classique, avec ses déclinaisons et ses options habituelles. Pourtant, cette dernière, lancée en 2001 par le Crédit Coopératif, inclut également un mécanisme de solidarité au principe simple : à chaque nouvelle souscription, la banque verse un don de trois euros à une association choisie par le porteur. Par la suite, des micro-dons sont effectués à chaque retrait, à hauteur de douze centimes d’euro depuis les distributeurs automatiques du groupe BPCE, à savoir Banque Populaire, Caisse d’épargne et, bien sûr, Crédit Coopératif, et cinq centimes d’euro depuis un distributeur d’un autre réseau.

« Ces dons sont réalisés à partir des fonds de la banque », précise Imad Tabet, Directeur du marché des particuliers du Crédit Coopératif. « Et un second mécanisme, optionnel, peut être activé ». Les clients peuvent, s’ils le souhaitent effectuer de leur compte des micro-dons supplémentaires pour toute opération effectuée avec leur carte Agir, qu’il s’agisse d’un retrait ou d’un paiement. « Cette partie est totalement paramétrable à partir d’une interface dédiée, poursuit-il. Le client a la possibilité de fixer le montant des dons unitaires, à partir de cinq centimes et jusqu’à cinq euros, d’ajouter un plafond annuel aux dons versés ou encore de sélectionner l’association bénéficiaire ».

755 000 euros de dons en 2019

Et les choix ne manquent pas, puisqu’elles sont aujourd’hui 22 associations partenaires, réparties sur trois grandes thématiques : Agir pour la planète, Agir pour une société plus juste et Agir pour la solidarité internationale. « Nous essayons de varier les profils pour que tous les engagements de nos clients puissent être satisfaits. Globalement, il y a un équilibre entre ces différents domaines, même si la tendance depuis plusieurs années penche vers la thématique de la sauvegarde de la planète ».

Ainsi, sur les quelque 755 000 euros de dons reversés aux associations en 2019 grâce à la carte Agir, 37 % sont allés à des organismes positionnés sur la thématique planète, contre respectivement 33 % et 30 % pour la solidarité internationale et pour une société plus juste. « Cela ne veut pas dire pour autant qu’il existe une hiérarchie entre les causes, prévient Imad Tabet, nous restons complètement neutres vis-à-vis des choix des clients ».

Dans le détail, c’est en tout cas l’association Terre & Humanisme, créée à l’initiative de Pierre Rabhi en 1994, qui attire le plus de dons, suivie par Énergies pour le monde et France Nature Environnement. « Chaque association a été sélectionnée au terme d’un processus assez drastique, et un suivi est réalisé chaque année pour s’assurer que les bénéficiaires continuent à respecter tous les critères pour recevoir les dons de nos clients ».

Une gamme solidaire pour agir via son épargne

Plus largement, la gamme de produits de partage proposée par le Crédit Coopératif a permis de verser, en 2019, 3,2 millions d’euros de dons à destination de 54 associations, soit une progression de 18 % sur un an.

Outre la carte Agir, il existe également un compte de dépôt tracé dont les encours sont affectés au financement de projets dans le domaine choisi par le client, mais aussi un livret de partage dont la moitié des intérêts annuels est reversé à une association, et une assurance-vie via laquelle il est possible d’investir dans des fonds socialement responsables et/ou solidaires.

Cette dynamique autour des produits de partage pourrait, se poursuivre cette année, alors que le premier trimestre, profondément marqué par la crise sanitaire, a vu un fort engouement des Français pour l’épargne solidaire. Entre fin mars 2019 et 2020, les encours de cette dernière ont ainsi augmenté de 10 %.

« Nous sentons que notre offre Agir est de plus en plus en phase avec les attentes de la société. Il y a quelques années, nous passions encore pour des doux rêveurs, mais nous sommes passés d’un positionnement de niche à des thématiques et solutions d’intérêt général, analyse Imad Tabet. Les clients particuliers qui nous rejoignent aujourd’hui le font parce que nous avons ce positionnement spécifique et offrons ce type de produits, avec des valeurs qui sont en cohérence avec leurs attentes ». 

D’ailleurs, les produits de la gamme Agir sont systématiquement proposés aux nouveaux venus, même s’ils restent optionnels : « Nous estimons que nous n’avons pas à imposer à nos clients ces produits s’ils n’ont pas cette appétence », indique Imad Tabet. Leur succès est au rendez-vous, c’est le cas de la carte Agir, qui a déjà convaincu 90 000 porteurs en France et dont les déclinaisons Platinium et Infinite verront le jour d’ici la fin de l’année.

Découvrez pas à pas le pouvoir d’agir avec votre carte avec « Le pouvoir de nous engager »

Fiscalité des dons via la carte Agir :

  • Si l’organisme est d’intérêt général ou reconnu d’utilité publique, le client peut bénéficier d’une réduction d’impôt sur le revenu à hauteur de 66 % des sommes versées dans la limite annuelle de 20 % du revenu imposable ;
  • S’il s’agit d’une association d'aide aux personnes en difficulté, le client peut bénéficier d’une réduction d’impôt sur le revenu à hauteur de 75 % des sommes versées dans la limite de 531 € ; au-delà de cette somme, de 66 % des sommes versées dans la limite annuelle de 20 % du revenu imposable.

En partenariat avec le Crédit Coopératif.