Abonnez-vous

En vous abonnant, vous acceptez notre politique de confidentialité.

INFO PARTENAIRE

Deux fonds thématiques pour investir sur la santé et l'économie verte

Marouane Bouchrihan gérant du fonds Edmond de Rothschild SICAV Green New Deal et Adeline Salat-Baroux, gérante du fonds Edmond de Rothschild Fund Healthcare.
©D.R

Interview de Marouane Bouchrihan gérant du fonds Edmond de Rothschild SICAV Green New Deal et Adeline Salat-Baroux, gérante du fonds Edmond de Rothschild Fund Healthcare.

Quel(s) fonds ? 

Adeline Salat-Baroux : Edmond de Rothschild Fund Healthcare, labellisé ISR, est un fonds actions internationales qui investit dans des sociétés du secteur de la santé. Il s’agit donc d’une véritable thématique d’investissement de long terme, dans laquelle Edmond de Rothschild a toujours été investi. Notre fonds santé, lancé en 1985, est d’ailleurs les des plus anciens de la maison. Le fonds a pour objectif de surperformer son indice de référence, le MSCI World Healthcare, sur la base d’un horizon d’investissement recommandé de plus de cinq ans, en investissant dans l'ensemble de l'écosystème de la santé.

Marouane Bouchriha : Edmond de Rothschild SICAV Green New Deal, labellisé ISR, est un fonds actions thématique qui a pour objectif, sur la base d’un horizon d’investissement recommandé de plus de cinq ans, de rechercher une performance supérieure à celle de son indicateur de référence, le MSCI World (NR) EUR. Le fonds investit sur les marchés actions internationaux en sélectionnant des sociétés liées à la thématique du changement climatique. Ces entreprises seront sélectionnées sur la base d’une analyse propriétaire alliant rentabilité financière, analyse thématique et respect de critères extra-financiers.

Quelle stratégie d'investissement ? 

Adeline Salat-Baroux : Au sein d'Edmond de Rothschild Fund Healthcare, nous nous attachons à sélectionner des sociétés qui bénéficient des moteurs de croissance structurelle du secteur, au sein de multiples segments (produits pharmaceutiques, équipements médicaux, services de santé, sociétés de biotechnologie et de technologie médicale, mutuelles de santé, distributeurs). Peu recherché par les investisseurs ces dernières années en raison des discours politiques offensifs aux Etats-Unis et de la crainte d’une pression sur le prix des médicaments, le secteur de la santé offre pourtant une excellente visibilité sur la croissance des bénéfices à long-terme et des valorisations attractives.

Dans un objectif de création de valeur pour les investisseurs, nous mettons en place un processus d’investissement discipliné qui tient compte des spécificités du secteur. La sélection des titres est fondée sur l'analyse des fondamentaux avec un horizon d'investissement de long terme, tandis que la pondération s’évalue sur la base du profil rendement/risque.

Marouane Bouchriha : Notre objectif est de créer un portefeuille composé d’actions internationales dont l’impact est en ligne avec une feuille de route limitant le réchauffement climatique à 2° C. Edmond de Rothschild SICAV Green New Deal vise donc à investir en lien avec les Accords de Paris. Pour chaque société sélectionnée, nous analysons son exposition aux activités à même de bénéficier grandement des opportunités offertes par la transition écologique. Cela va de l’efficacité énergétique, la mobilité durable, l’économie circulaire en passant par le financement de la transition. Sachant qu’une exclusion claire est appliquée pour toutes les sociétés dont l’activité va à l’encontre de cette transition.

Son approche est résolument thématique et multisectorielle, compte tenu de l’impact global lié au changement climatique. L’équipe de gestion peut investir dans onze éco-activités : Air pur, bâtiments verts, chimie verte, économie circulaire, efficacité énergétique, énergie propre, financement de la transition, mobilité durable, nutrition durable, santé et analyse et technologies de l’information et de la communication (TIC) vertes.

Quel type de valeurs ?

Adeline Salat-Baroux : Le profil d’investissement du fonds s’avère équilibré entre rendement et croissance. Tout d’abord, nous recherchons de la visibilité et du rendement au travers de sociétés établies, essentiellement des grandes capitalisations boursières générant des revenus récurrents et disposant d’un portefeuille de produits diversifié. Il s’agit des laboratoires et de grandes sociétés d’équipement médical. Nous investissons également sur des valeurs de croissance ayant une forte capacité d’innovation. Nous sélectionnons des sociétés avec un potentiel de croissance solide, sur des thérapies et technologies innovantes qui répondent à des besoins médicaux encore non-traités. Il s’agit principalement de sociétés de biotechnologies, de valeurs d’équipement médical ou de sociétés développant de nouvelles technologies dans la santé.

Mise en lumière par la pandémie de Covid-19, l’activité vaccin des grands laboratoires pharmaceutiques, en raison d’importantes barrières à l’entrée, bénéficie de marges opérationnelles très élevées, autour de 35%. Cette rentabilité est nécessaire pour permettre aux acteurs d’investir dans l’innovation de nouvelles plateformes et thérapies. Ces caractéristiques ne sont pas reflétées dans la valorisation des laboratoires pharmaceutiques. Le fonds est exposé à ce segment très dynamique et innovant via les grandes sociétés pharmaceutiques (Merck, Pfizer, Sanofi) et Moderna côté biotech. Plus généralement, les  grandes sociétés biopharmaceutiques présentent actuellement une décote historique, entre 30% et 40% par rapport au marché, et offrent une véritable opportunité d’investissement.

Marouane Bouchriha : Les titres sélectionnés appartiennent à trois grandes catégories :

  • La 1ère catégorie, baptisée « Core », majoritaire, se compose de sociétés dont la Green Share, c’est-à-dire l’exposition à une éco-activité, est supérieure 50 %. Il s’agit de pure players dont l’activité est liée à la transition énergétique (atténuation du changement climatique, utilisation durable et protection de l’eau, transition vers une économie circulaire, prévention des déchets et le recyclage, etc.). Un exemple de société « Core » en portefeuille est Belimo, un fabricant suisse de composants pour les pompes à chaleur et qui bénéficie de l’accent mis sur l’efficacité énergétique des bâtiments et de l’accélération des programmes de rénovation.
  • Une 2ème catégorie, regroupant les "Leaders de demain", dont la Green Share est supérieure à 10% mais représente un axe majeur de développement, à l’image de MSCI, société américaine de gestion de données financières. Elle tire parti de l’explosion des données ESG disponibles et de la nécessité de les organiser pour mesurer l’impact des entreprises. Aujourd’hui, plus de 10 % de l’activité est lié aux données ESG et climat et représente le segment affichant la plus forte croissance.
  • Enfin, la catégorie des "Enablers" se compose d’entreprises dont l’activité contribue au développement de la thématique grâce à des services de financement ou d’informatique. Equinix, opérateur global de data-centers, est l’un des représentants de cette catégorie. A noter que les échanges numériques consomment quelque 9% de l’électricité mondiale et connaissent une croissance exponentielle. Il est donc essentiel de décarboner l’électricité utilisée et de renforcer l’efficacité énergétique des data-centers. Equinix a déjà pris ce virage, avec 92% de son électricité issue de sources renouvelables. Ces exemples de société illustrent le caractère multisectoriel et global de la thématique.

Quel impact (et quels indicateurs) ? 

Adeline Salat-Baroux : Certaines innovations nous semblent particulièrement prometteuses, à même de révolutionner le secteur de la santé . Il y a bien sûr les innovations thérapeutiques, notamment dans le domaine de l’immunologie et en particulier dans l’immuno-oncologie permettant d’améliorer la prise en charge de maladies encore mal traitées comme le cancer. Le fonds est investi depuis plusieurs années dans ce segment dont les revenus sont en forte croissance. On assiste en parallèle à une multitude d’innovations technologiques, en matière de génomique, de robotique et de santé digitale. Notre portefeuille, qui est investi dans l’ensemble de l’écosystème de la santé, est bien diversifié sur toutes les innovations qui transforment le secteur.

Marouane Bouchriha : Notre objectif consiste à investir en lien avec l’Accord de Paris sur le climat, visant à maintenir l’augmentation de la température globale à un niveau inférieur à 2°C. Pour chaque société en portefeuille, nous déterminons la part verte i.e le pourcentage de chiffre d’affaires en ligne avec la taxonomie verte européenne. Nous mesurons également les émissions de Gaz à Effet de Serre induites et évitées par chaque société ainsi que le Carbon Impact Ratio du portefeuille dans son ensemble.

Quelle performance financière ? 

Adeline Salat-Baroux : Edmond de Rothschild Fund Healthcare affiche une performance annualisée de 13,6% au cours des dix dernières années (données au 30/11/2020 ; part I EUR). Les encours sous gestion atteignent 400 millions d’euros.

Marouane Bouchriha : Edmond de Rothschild SICAV Green New Deal a été lancé le 24 août dernier.

Quelles perspectives ?

Adeline Salat-Baroux : Les dépenses de santé vont continuer à croître au niveau mondial, dans les pays matures, comme dans les pays émergents, où elles enregistrent une croissance à deux chiffres. Le secteur sera par ailleurs porté par l’innovation. On redécouvre, avec la crise sanitaire actuelle, la capacité d’innovation des groupes de santé, qu’il s’agisse des grands laboratoires, des sociétés de biotechnologie ou des sociétés de technologie médicales.

Le M&A continuera également de représenter un moteur de performance. Les entreprises de santé ont besoin de renouveler leurs portefeuilles de produits et d’optimiser leurs activités de R&D. Les opérations de fusion-acquisitions sont donc très courantes dans le secteur, facilitées par les importants flux de trésorerie dégagés. Nous bénéficions chaque année de plusieurs opérations dans notre fonds, avec des primes d’acquisition autour de 40 % en moyenne.

Marouane Bouchriha : La crise actuelle liée à la covid-19 n’aura pas réussi à mettre au second plan l’urgence climatique. Que ce soit en Europe ou aux Etats-Unis, la relance se veut verte et on parle de Green deal des deux côtés de l’Atlantique. La Chine a également récemment annoncé son engagement à atteindre la neutralité carbone d’ici à 2060 soit seulement 10 ans après l’Union européenne.

L’opinion publique et la volonté politique orientent dans la bonne direction, mais il faut garder en tête qu’on parle d’objectifs de long terme et de changements structurels qui vont prendre du temps. En tant qu’investisseurs, nous avons un rôle important à jouer pour continuer à flécher l’épargne en ce sens et accompagner cette transition qui devrait être le marqueur principal des prochaines décennies.

Quels investisseurs ? 

Adeline Salat-Baroux et Marouane Bouchriha : Edmond de Rothschild Fund Healthcare et Edmond de Rothschild SICAV Green New Deal s’adressent aux investisseurs particuliers et institutionnels.

Quelle place dans une allocation ? 

Adeline Salat-Baroux et Marouane Bouchriha : Les titres sélectionnés dans les fonds Edmond de Rothschild Fund Healthcare et Edmond de Rothschild SICAV Green New Deal bénéficient de tendances structurelles, véritables moteurs de croissance. A ce titre, ces stratégies ont parfaitement vocation à s’inscrire au coeur de l’allocation globale d’un investisseur.

Avertissement :

L’identité des gérants présentés dans ce document pourra évoluer durant la vie du produit.

Le label ISR est un outil pour choisir des placements responsables et durables. Créé et soutenu par le ministère des Finances français, le label a pour objectif de rendre plus visible les produits d’investissement socialement responsables (ISR) pour les épargnants en France et en Europe.

Edmond de Rothschild Fund Healthcare est un compartiment de la SICAV de droit luxembourgeois agréée par la CSSF et autorisé à la commercialisation en Belgique, Chili, France, Allemagne, Italie, Luxembourg, Singapour, Espagne et Suisse.

EdR SICAV Green New Deal est un compartiment de la SICAV Edmond de Rothschild SICAV de droit français agréée par l’AMF et autorisé à la commercialisation en Autriche, Belgique, Suisse, Allemagne, Espagne, France, Italie et Luxembourg.

Edmond de Rothschild Fund Healthcare est noté en catégorie 6, ce qui reflète l’exposition jusqu’à 110% de son actif sur les marchés actions, qui présentent un profil rendement/risque élevé. EdR SICAV Green New Deal est noté en catégorie 5 sur une échelle de 7, ce qui reflète l’exposition jusqu’à 100% de son actif sur les marchés actions, qui présentent un profil de rendement/risque élevé. Les risques décrits ci-dessous ne sont pas limitatifs. Il appartient aux investisseurs d’analyser le risque inhérent à chaque investissement et de se forger leur propre opinion. Risque de perte en capital, risque actions, risque lié aux petites et moyennes capitalisations, risque de change, risque de concentration, risque lié à l’investissement sur les marchés émergents, risque lié à l’investissement dans le secteur de la santé.

Décembre 2020. Le présent document est émis par Edmond de Rothschild Asset Management (France). Document non contractuel conçu à des fins d’information uniquement. Reproduction ou utilisation de son contenu strictement interdite sans l’autorisation du Groupe Edmond de Rothschild. Les informations figurant dans ce document ne sauraient être assimilées à une offre ou une sollicitation de transaction dans une juridiction dans laquelle ladite offre ou sollicitation serait illégale ou dans laquelle la personne à l’origine de cette offre ou sollicitation n’est pas autorisée à agir. Ce document ne constitue pas et ne doit pas être interprété comme un conseil en investissement, un conseil fiscal ou juridique, ou une recommandation d’acheter, de vendre ou de continuer à détenir un investissement. EdRAM ne saurait être tenu responsable d’une décision d’investissement ou de désinvestissement prise sur la base de ces informations. Les OPC présentés peuvent ne pas être autorisés à la commercialisation dans votre pays de résidence. En cas de doute sur votre capacité à souscrire dans un OPC, nous vous invitons à vous rapprocher de votre conseiller habituel. Les données chiffrées, commentaires, projections, et autres éléments figurant dans cette présentation reflètent le sentiment d’EdRAM sur les marchés, leur évolution, compte tenu du contexte économique et des informations possédées à ce jour. Tout investissement comporte des risques spécifiques. Il est recommandé à l’investisseur de s’assurer de l’adéquation de tout investissement à sa situation personnelle en ayant recours le cas échéant à des conseils indépendants. De plus, il devra prendre connaissance du document d’information clé pour l’investisseur (DICI/KIID) et/ou tout autre document requis par la réglementation locale remis avant toute souscription et disponible sur le site http://funds.edram.com ou gratuitement sur simple demande.

"Edmond de Rothschild Asset Management" ou "EdRAM" est le nom commercial des entités de gestion d’actifs du Groupe Edmond de Rothschild.