Abonnez-vous

En vous abonnant, vous acceptez notre politique de confidentialité.

En bref

Les fonds durables mondiaux ont collecté 96,6 milliards de dollars au premier trimestre

© Tony Stock / Shutterstock

Un chiffre en baisse de 35,7 % par rapport au trimestre précédent, selon Morningstar.

Début mai, Morningstar a dévoilé une étude sur l’encours des fonds durables à l’échelle mondiale. Ce rapport révèle que, "dans un contexte d'inquiétude des investisseurs face aux pressions inflationnistes et à la guerre en Ukraine", les fonds durables ont connu une baisse de 35,7 % de la collecte au premier trimestre 2022, attirant ainsi 96,6 milliards de dollars, contre 150,3 milliards de dollars au quatrième trimestre 2021. Cette baisse a néanmoins été moins importante que celle de la collecte du marché global, qui a "chuté de 73 % au premier trimestre 2022 pour atteindre 138 milliards de dollars, contre 517 milliards de dollars au quatrième trimestre 2021."

Dans le détail, la baisse des fonds durables s’est fait ressentir dans toutes les régions au cours du premier trimestre, "à l'exception du Canada et de l'Asie (hors Japon), qui ont respectivement vu la collecte progresser de 31 % et 21 %." De son côté, l’Europe, "le plus grand marché pour les fonds durables", a subi une baisse de 40 % sur la même période.

L’Europe domine le marché des fonds durables

"Dans un contexte de ralentissement général du marché", les actifs des fonds durables mondiaux ont aussi connu une baisse de leur encours de près de 4 %, pour atteindre les 2 770 milliards de dollars en mars 2022, contre 2 890 milliards de dollars en fin d’année dernière. L’étude révèle également que l’Europe a continué de "dominer le paysage mondial des fonds durables", puisque 82 % des actifs des fonds durables y étaient détenus. Enfin, le rapport souligne le fait que "le développement de produits s'est ralenti, comme c'est généralement le cas à chaque début d’année", avec le lancement de 227 nouveaux fonds durables dans le monde.