Abonnez-vous

En vous abonnant, vous acceptez notre politique de confidentialité.

En bref

Huit géants de l'assurance endossent l'objectif de neutralité carbone en 2050

©vladimir salman/Shutterstock

Huit grands groupes mondiaux d'assurance ou ré-assurance ont annoncé dimanche la création d'une Alliance des assureurs pour l'objectif zéro carbone (NZIA), s'engageant à conduire leurs portefeuilles clients vers un objectif de neutralité carbone d'ici 2050.

Les huit membres fondateurs - AXA, Allianz, Aviva, Generali, Munich Re, SCOR, Swiss Re et Zurich Insurance Group - ont présenté leur initiative en marge du G20 des ministres des Finances à Venise, et alors que se prépare la conférence mondiale sur le climat (COP 26) prévue à Glasgow en novembre.

"Les membres fondateurs se fixeront individuellement tous les cinq ans des objectifs intermédiaires" de progression vers la neutralité carbone "basés sur la science", ont-ils indiqué dans un communiqué de presse conjoint. "Ils rendront compte de manière indépendante, tous les ans et publiquement, des progrès accomplis vers les objectifs de l'Accord de Paris", ont-ils poursuivi.

L'alliance des assureurs va rejoindre l'Alliance de Glasgow pour la neutralité carbone, le groupe présidé par l'ancien patron de la Banque d'Angleterre (BoE) Mark Carney et qui doit préparer des initiatives concrètes du secteur financier pour la COP26. Les huit groupes fondateurs espèrent que d'autres grands assureurs rejoindront leur alliance.

Les membres de la NZIA se fixeront des critères d'acceptabilité des industries les plus émettrices dans leurs portefeuilles clients. Ils indiquent qu'ils présenteront également des offres, des produits d'assurance et de ré-assurance pour les technologies à émissions faibles ou nulles. Ils intégreront aussi des critères liés à la neutralité carbone et à la décarbonisation dans leurs outils d'analyse du risque.

Il existe déjà une alliance du même type pour le secteur bancaire, l'Alliance des banques pour la neutralité carbone (NZBA), lancée en avril 2021. Elle compte désormais 53 banques, qui représentent 37 000 milliards de dollars d'actifs, soit presque le quart des actifs bancaires dans le monde.

Avec AFP.