Abonnez-vous

En vous abonnant, vous acceptez notre politique de confidentialité.

En bref

Étude : les entreprises les plus responsables ont surperformé en 2020

Dans un contexte fortement marqué par la pandémie, les titres les mieux notés sur le plan ESG ont affiché de meilleures performances que leurs homologues moins bien notés, selon Fidelity.
©Angela Weiss/AFP

Selon une nouvelle étude de Fidelity International, "les titres dont la notation ESG est élevée ont surperformé en bourse par rapport à ceux moins bien notés" au cours des neuf premiers mois de l'année. 

La "corrélation positive entre qualité de la notation ESG et surperformance en 2020" se confirme, selon une nouvelle note publiée par Fidelity International. Sur les neuf premiers mois de l'année, "période fortement perturbée par la pandémie de Covid-19", les entreprises considérées comme les plus responsables par le système propriétaire de notation de la société ont affiché une meilleure performance par rapport à celles moins bien notées, "et ce, sur chaque mois entre janvier et septembre, à l'exception d'avril", indique-t-elle dans un communiqué.

Plus globalement, les entreprises notées "A" ont également surperformé l'indice MSCI AC World Index."En outre, une relation linéaire claire se dégage entre les différents niveaux de notation ESG, chaque niveau supérieur (allant de A à E) apportant une performance supplémentaire par rapport à celui inférieur", ajoute Fidelity, qui avait déjà observé une surperformance des titres les mieux notés pendant la forte chute survenue sur les marchés en début d'année. 

"Nous sommes heureux d'observer la corrélation positive entre la qualité de la notation ESG et le rendement apporté par un titre, non seulement lors du repli des marchés mais aussi au cours de la reprise cette année, commente Jenn-Hui Tan, responsable mondial de l'investissement durable chez Fidelity International. Nous avons la conviction que les entreprises en avance sur les questions liées à l’ESG sont gérées de façon plus prudente et feront preuve d'une plus grande résilience en cas de crise. Cette conviction est renforcée par les conclusions de notre étude".