Finance

Un groupe de 88 investisseurs appelle 700 entreprises à être plus transparentes sur leur impact environnemental

Parmi les 707 entreprises listées, 155 sont ciblées sur la déforestation.
© Rich Carey / Shutterstock

Dans le cadre de la "campagne de non-divulgation" (Non-Disclosure Campaign), organisée par l'ONG CDP, un groupe de 88 investisseurs a publié une liste de 707 entreprises accusées de ne pas avoir communiqué suffisamment de données sur leur impact environnemental.

Ils haussent une nouvelle fois le ton : un groupe de 88 investisseurs, dont HSBC Global AM, Candriam ou encore Investec AM, représentant 10 000 milliards de dollars d’actifs sous gestion, vient de publier une liste de 707 entreprises accusées de ne pas avoir communiqué de données sur le changement climatique, les ressources en eau et la déforestation. Parmi celles-ci sont notamment pointées du doigt Exxon Mobil, Amazon, Volvo, BP, Quantas Airways ou encore la société de production d'huile de palme Genting Plantations Bhd.

C’est dans le cadre de la quatrième édition de la "campagne de non-divulgation" (Non-Disclosure Campaign) organisée par l’ONG CDP, qui vise à renforcer la transparence des entreprises sur leur impact environnemental, que cette liste a été publiée. Plus précisément, 546 entreprises sont ciblées pour leur impact sur le climat, 166 pour leur approvisionnement en eau et 155 pour la déforestation. Celles-ci sont alors appelées à divulguer rapidement les informations réclamées via le CDP.

"Nous savons que le changement climatique, la sécurité de l’eau et la déforestation représentent des risques importants pour les investissements, mais ces risques ne peuvent pas être gérés sans une information adéquate", a déclaré Emily Kreps, directrice mondiale des initiatives pour les investisseurs chez CDP. "Certaines entreprises peuvent dire qu’elles divulguent déjà leurs propres rapports de développement durable, mais cela ne suffit pas. Les investisseurs et le marché au sens large ont besoin de transparence sous la forme d’indicateurs cohérents, comparables et pertinents, facile d’accès, de comparaison et de référence", a-t-elle ajouté.