Finance

[QUIZ] Savez-vous ce que finance votre épargne ?

©timages/Shutterstock

De plus en plus plébiscité par les investisseurs institutionnels, l'investissement socialement responsable reste mal connu du grand public, en raison notamment d'un défaut d'informations concernant ces solutions de placements visant à concilier performance économique et impact social et environnemental. 

L’évolution des sondages le montre : aujourd’hui, les Français sont de plus en plus attentifs à leurs habitudes de consommation et à l’impact de ces dernières à la fois sur leur santé et sur l’environnement. En privilégiant des aliments bio ou locaux, en choisissant des appareils électroménagers moins énergivores ou encore en se tournant, lentement mais sûrement, vers des véhicules moins polluants.

Pourtant, à l’heure où la notion de finance durable se développe à vitesse grand V dans l’Hexagone et dans le monde, portée notamment par des initiatives toujours plus nombreuses de la part d’acteurs publics comme privés, ils sont encore très peu à afficher la même exigence concernant leurs placements financiers, qu'il s'agisse d'une assurance-vie, d'un compte-courant ou encore d'un plan d'épargne retraite. En particulier parce qu’ils sont une minorité seulement à être au fait de l’existence de solutions de placements "responsables", permettant de flécher leur épargne vers le financement d’entreprises à la fois performantes sur le plan financier et environnemental et/ou sociétal. 

Selon les résultats d’une enquête annuelle sur la finance responsable réalisée par l'institut Ipsos pour le Forum pour l'Investissement Responsable (FIR) et l'agence de notation ESG Vigeo Eiris, si les Français possédant au moins un produit d'épargne sont désormais 63 % à déclarer accorder une place importante aux impacts environnementaux et sociaux dans leurs décisions de placements, contre 48 % en 2017, ils ne sont dans le même temps que 5 % à avoir déjà investi dans un fonds ISR. Plus généralement, 65 % d’entre eux déclarent ne jamais avoir entendu parler de ce concept, qui désigne pourtant "un placement (visant) à concilier performance économique et impact social et environnemental". La faute notamment à un manque d'informations de la part des conseillers financiers, dont trop peu ont adopté le réflexe de proposer des produits d’investissement véritablement responsables. Et vous, quel est votre niveau de connaissance sur ces questions ?