Abonnez-vous

à toute l'info durable !

En vous abonnant, vous acceptez notre politique de confidentialité.

Finance

La société de gestion Alquity reverse 40 % de son chiffre d’affaires en réponse à la crise du covid-19

©Alquity, 40-40 campaign 2020

40 % des revenus provenant des nouveaux investissements effectués dans les fonds Alquity par les partenaires de la campagne ‘40-40’ seront donnés à la fondation Alquity transforming lives, avec pour objectif d’aider 40 000 personnes.

En réponse à l'impact économique dévastateur de la pandémie de coronavirus, Alquity a lancé le 3 avril sa campagne ‘40-40’ pour apporter un soutien tangible aux personnes les plus touchées dans les pays émergents. L’entreprise souhaite aider 40 000 personnes dans les plus brefs délais et s’engage à reverser 40 % de son chiffre d’affaires pour tout nouvel investissement réalisé dans ses fonds par les partenaires de cette campagne, jusqu’à la fin de l’année. Ils viennent déjà de reverser 40 000 $.

Paul Robinson, président d’Alquity : "La campagne ‘40-40’ est notre réponse aux graves difficultés économiques et sociales que la pandémie de coronavirus causera à de nombreuses personnes fragiles dans le monde. Alquity a toujours cru en un modèle capitaliste tourné vers l’investissement socialement responsable. C'est encore plus vrai aujourd'hui. Alors que certaines libertés et conforts auxquels nous sommes habitués dans les pays développés se sont considérablement réduits, ce n’est malheureusement pas grand-chose en comparaison de la vie quotidienne de certaines des personnes les plus pauvres de la planète. Nous avons ici une véritable chance de transformer l'investissement et de créer une société plus juste et plus durable".

La pandémie de coronavirus a un impact disproportionné sur les populations les plus pauvres :

  1. Elles sont plus susceptibles de contracter le virus car moins capables de maintenir une distance physique en raison des conditions de vie exiguës,
  2. Leurs chances de survie sont moindres car elles sont plus susceptibles de souffrir de problèmes de santé chroniques à un âge précoce,
  3. Elles sont moins en mesure d'accéder à des soins de santé de bonne qualité, 
  4. L'impact financier des quarantaines sur leurs revenus est plus profond et préjudiciable.

La citation ci-dessous d'un article récent du New York Times résume succinctement le problème :

Alors que le coronavirus se propage à travers le monde, il semble déclencher une boucle de rétroaction dévastatrice avec une autre des forces les plus graves de notre époque : l'inégalité économique.

Dans les sociétés où le virus frappe, il aggrave les conséquences des inégalités, faisant peser de lourds fardeaux sur les perdants des économies et des marchés du travail aujourd'hui polarisés.

Les recherches suggèrent que ceux qui se trouvent dans les couches économiques les plus précaires sont plus susceptibles d'attraper la maladie. Elles sont également plus susceptibles d'en mourir. Et, même pour ceux qui restent en bonne santé, ils sont plus susceptibles de subir une perte de revenu ou d’accès aux soins de santé à la suite des quarantaines et autres mesures.[1]

Afin d’aider à alléger ce fardeau, pour le reste de 2020, tous les nouveaux investissements effectués dans les Fonds Alquity par les partenaires de la campagne ‘40-40’ verront 40 % des frais de gestion versés directement à la Fondation Alquity Transforming Lives. La campagne vise à générer suffisamment de dons pour soutenir des projets qui auront un impact transformationnel sur des communautés en difficulté qui souffrent déjà de discriminations et d'exclusion économique, qui ont empiré avec la pandémie de coronavirus.

Alquity recherche actuellement des partenaires investisseurs pour soutenir cette campagne ‘40-40’. M. Robinson a ajouté: "Nous pensons que les investisseurs ont un rôle à jouer pour soutenir les plus vulnérables de la société en ce moment. Nous invitons tous les investisseurs institutionnels, gérants de fortune, consultants, fondations et autres prestataires de services d'investissement à rejoindre cette campagne ‘40-40’ et jouer leur rôle. Contactez-nous."

Les fonds Alquity investissent dans les marches émergents d’Asie, Afrique et Amérique Latine, et prennent activement en compte les aspects environnementaux, sociaux et de gouvernance (ESG). En plus d’être noté A+ par les UNPRI pour l’intégration de ces facteurs ESG, toute leur gamme de fonds est labellisée ISR par le gouvernement français.

Alquity a jusque-là reversé 2 000 000$ à des projets de développement sociaux dont voici deux exemples :

PHOOL - INDE :

Les fleurs jouent un rôle important dans les rituels religieux indiens. Si bien qu’il est estimé que 800 millions de tonnes de fleurs sont utilisées chaque année à destination des temples, des mosquées et des gurdwaras. Mais ces généreuses offrandes se transforment rapidement en déchets préjudiciables pour l’environnement, souvent rejetées dans le Gange.

Phool collecte ces fleurs en fin de vie pour les recycler en encens sans charbon. L’entreprise emploie des femmes venant de classes sociales défavorisées (les ‘intouchables’). Ces dernières collectent environ 11,8 tonnes de fleurs par jour provenant de plus de 130 temples et mosquées. Phool a ainsi permis à 1 260 femmes de devenir financièrement indépendantes. Ils ont pour ambition d’aider 50 000 personnes en Inde, au Bangladesh, au Pakistan et au Népal d'ici 2021. Nous souhaitons les aider à y parvenir.

EDUCATE! - EST DE L’AFRIQUE

40 % des enfants sur Terre seront Africains d’ici la fin du siècle. Educate! s’attaque au chômage chez les jeunes en s’associant aux écoles et au gouvernement pour réformer ce que l’école apprend et la manière dont elle le fait. Le but étant de permettre aux étudiants africains d’avoir les compétences nécessaires pour lancer leur entreprise, trouver un job et catalyser le développement de leur communauté. Les adhérents à l’association gagnent ainsi presque le double de leurs pairs en sortie d’école. Ils sont également 50 % plus susceptibles de trouver un métier et 44 % d’avoir leur propre entreprise.

En 2019, ils ont établi un partenariat avec le gouvernement kenyan pour aider plus de 60 écoles au Kenya, ont travaillé dans plus de 75 collèges au Rwanda et plus de 800 écoles en Ouganda (soit 25 % des écoles du pays).

[1] As Coronavirus Deepens Inequality, Inequality Worsens Its Spread, New York Times, 15 mars 2020

 

 

Pour plus d’informations, merci de contacter :

Benoit Ribaud, Directeur Europe - Alquity benoit.ribaud@alquity.com. Mobile +44 7702257865

Cécile Guillerme, Directrice - Transforming Lives Foundation cecile.guillerme@alquity.com.

Alquity Investment Management 3rd Floor | 9 Kingsway | London | WC2B 6XF | UK +44 (0) 20 7557 7850 http://www.alquity.com