Abonnez-vous

à toute l'info durable !

En vous abonnant, vous acceptez notre politique de confidentialité.

Environnement

Voitures thermiques : ces lieux où vous ne pourrez plus circuler en 2030

©muratart/Shutterstock

Tout comme Paris, qui vise la fin des véhicules diesel d'ici 2024 et celle des véhicules à essence à l'horizon 2030, plusieurs pays et villes du vieux continent ont annoncé ces dernières années leur ambition de bannir les voitures alimentées aux combustibles fossiles de leur territoire au cours de la prochaine décennie.

Pour aller visiter ces villes, il faudra bientôt s'équiper d'un vélo, s'habituer aux transports en commun ou se convertir à l'hybride ou à l'électrique. A l'instar de Paris, qui a précisé il y a quelques jours son plan pour éradiquer progressivement les véhicules diesel de sa métropole, plusieurs autres cités et pays européens ont annoncé ces dernières années des mesures destinées à éloigner les véhicules à combustibles fossiles de leur territoire.

Et l'enjeu est de taille, à en croire un rapport du Centre allemand pour l'aéronautique et l'astronautique (DLR) commandé par Greenpeace Belgique, qui concluait il y a quelques semaines que l'Union européenne devra réduire de plus de 80 % le nombre de voitures essence et diesel circulant sur ses routes d'ici à 2035 si elle veut rester dans les rails de l'Accord de Paris

Danemark

“Dans douze ans, seulement douze ans, nous voulons interdire la vente de nouvelles voitures essence et diesel”. Le 2 octobre 2018, le Danemark a été l'un des derniers européens en date à annoncer, par le biais de son premier ministre Lars Løkke Rasmussen, ses objectifs en matière de réduction du parc automobile thermique. Le pays ambitionne de proscrire les ventes de voitures fonctionnant à l’essence et au diesel à l’horizon 2030, tout en continuant à s'appuyer sur sa politique d'encouragement à l'utilisation du vélo menée depuis plus de 40 ans qui a déjà porté de nombreux fruits. 

A Copenhague, la capitale, plus de la moitié de la population effectue aujourd'hui ses trajets pour se rendre au travail à vélo, et la ville compte désormais davantage de bicyclettes que de voitures en circulation. Une réussite due notamment à l'aménagement d'environ 500 km de pistes cyclables et d'autoroutes à vélo, à la réduction de la vitesse autorisée en ville ou encore à l'interdiction des parkings pour voitures. Copenhague ne compte pas s'arrêter là, puisqu'elle a pour objectif de faire disparaître le diesel de ses rues dès janvier 2019. 

Pays-Bas 

Autre pays du vélo, les Pays-Bas se sont pour leur part fixé l'objectif de ne vendre que des voitures "zéro émission" d'ici 2030, une ambition qu'Amsterdam compte de son côté concrétiser dès 2025 dans le cadre de sa stratégie climat. A cette date, les voitures diesel seront également interdites à la circulation. 

Allemagne 

En début d'année, une décision du tribunal administratif fédéral de Leipzig autorisant les villes qui le souhaitent à interdire progressivement la circulation de véhicules diesel dans leurs rues a fait grand bruit outre-Rhin.

Si Stuttgart et Düsseldorf étaient directement concernées, c'est finalement Hambourg, deuxième ville du pays, qui a ouvert le bal fin en mai en interdisant la circulation de certains véhicules diesel sur deux tronçons de rue. Quant à Berlin, les véhicules les plus polluants sont interdits d'accès au centre-ville depuis 2008.

Au niveau national, l'interdiction des moteurs à combustion à l’horizon 2030 a été évoquée. 

Italie

En février 2018, la Marie de Rome a annoncé que les voitures diesel seraient interdites dans la capitale italienne dès 2024 afin d'en préserver les monuments. A Milan, les véhicules les plus polluants sont interdits dans le centre-ville depuis le début de l'année, alors que la ville ambitionne de bannir l'ensemble des diesels d'ici 2030.

Belgique

Depuis janvier 2018, les véhicules les plus polluants ne peuvent plus circuler à Bruxelles. Si la mesure ne concerne pour l'instant que les voitures diesel, les camionnettes de moins de 3,5 tonnes, les bus et les autocars sans norme Euro et Euro 1, elle s'étendra progressivement à d'autres catégories jusqu'à l'interdiction complète du diesel, prévue pour 2025

Norvège

Le plus gros producteur de pétrole d'Europe est également celui qui poursuit la politique la plus ambitieuse sur le sujet. Alors que les voitures électriques et hybrides représentent désormais plus de la moitié des ventes de véhicules neufs en Norvège, le pays prévoit de mettre un terme à la vente de véhicules thermiques d'ici 2025. Dans la capitale, Oslo, les véhicules alimentés aux combustibles fossiles ne seront plus autorisés à circuler dès 2019.

Espagne

Les deux plus grandes villes d'Espagne ont chacune amorcé des stratégies différentes. A Madrid, la circulation des véhicules essence et diesel les plus anciens sera interdite à partir de 2025. A Barcelone, les voitures de plus de 20 ans ne pourront plus rouler en semaine à partir de janvier 2019. 

Grèce

A Athènes, les véhicules diesel seront bannis d'ici à 2025

Royaume-Uni

Tout comme la France, le Royaume-Uni a annoncé en juillet 2017 son intention d'interdire la vente de véhicules thermiques sur son territoire d'ici 2040. La capitale, Londres, va plus loin en fixant la fin du diesel pour 2020 et en taxant d'ores et déjà les véhicules les plus polluants souhaitant accéder au centre-ville.

France

S'il faudra attendre 2040 pour voir la fin des ventes de voitures à moteurs thermiques à l'échelle nationale, le diesel devrait disparaitre de Paris en 2024 et l'essence en 2030, avec de premières interdictions prévues dès 2019 touchant les véhicules diesel immatriculés avant 2005. En octobre, une quinzaine de métropoles parmi lesquelles Marseille, Lyon ou Strasbourg se sont de leur côté engagées à créer ou renforcer d'ici 2020 des zones à faibles émissions, où l'accès est interdit à certaines catégories de véhicules ne respectant pas certaines normes d'émissions ou d'équipements.

Vous avez apprécié cette information ? Pour nous permettre de préserver notre indépendance et vous proposer des contenus toujours plus nombreux et rigoureux, vous pouvez soutenir notre travail. 

Si vous avez une minute et 1€, cela peut faire la différence pour nous. Merci ! #TousActeurs.