ID d'ailleurs

Norvège : interdiction de l'huile de palme dans les biocarburants

©GUDKOVANDREY/Shutterstock

Le 3 décembre 2018, la Norvège a voté l'interdiction de l'huile de palme dans la production de biocarburants pour tenter de limiter la déforestation qu'elle engendre. 

Il s'agit du premier pays à formellement interdire l'huile de palme dans ses biocarburants, rapporte The Independent. Le Parlement norvégien a voté, lundi 3 décembre, une loi qui contraint l'industrie des biocarburants à progressivement cesser d'utiliser de l'huile de palme. Les acteurs de ce secteur auront jusqu'au 1er janvier 2020 pour adapter leur production. Durant cette période de transition, seule l'huile de palme d'origine éthique sera tolérée par les autorités norvégiennes. Cette interdiction a pour objectif de protéger les orangs-outans et leur environnement en limitant la déforestation massive causée par la culture de l'huile de palme. 

Pour atteindre cet objectif, une loi interdisant à l'Etat norvégien d'acheter de l'huile de palme a déjà été votée le 13 juin 2017. Si la Norvège est le premier pays à officiellement voter cette mesure, elle devrait progressivement être suivie par les autres Etats européens. En effet, l'Union Européenne à prévu que l'interdiction de l'huile de palme dans les biocarburants soit applicable à l'ensemble de ses membres d'ici 2030