Abonnez-vous

à toute l'info durable !

En vous abonnant, vous acceptez notre politique de confidentialité.

ID d'ailleurs

Népal : grâce à la lutte contre le braconnage, la population de tigres a presque doublé en 10 ans

©Raju Soni/Shutterstock

Un nouveau recensement du nombre de tigres sauvages au Népal a identifié 235 animaux, contre 121 en 2009. Grâce aux différentes initiatives de protection de la nature et de lutte contre le braconnage, le Népal pourrait devenir le premier État à atteindre l'objectif "TX2" adopté en 2010, et ainsi doubler sa population de tigres d'ici 2022.

Le gouvernement du Népal a récemment annoncé que 235 tigres sauvages vivent actuellement sur son territoire, soit près du double de la population de tigres de 2009, estimée à 121, rapporte Nepali Times. Cette enquête a été réalisée entre novembre 2017 et avril 2018. Selon, l'AFP, les images de plus de 4 000 caméras ont été utilisées et l'équipe responsable de ce recensement a parcouru 2 700 kilomètres dans le sud du pays. Man Bahadur Khadka, directeur général du Département des parcs nationaux et de la conservation de la faune au Népal, confie à l'AFP : 

Ceci est le résultat d'efforts concentrés du gouvernement avec la communauté locale et d'autres parties prenantes pour protéger l'habitat du tigre et lutter contre le braconnage.

Objectif : doubler le nombre de tigres d'ici 2022 

En 2010, lors du "Tiger Summit" de Saint-Petersbourg, 13 pays dont le Népal ont adopté l'objectif "TX2", visant à doubler leur population de tigres à l'horizon 2022. L'ONG WWF (Fonds mondial pour la nature) est l'un des principaux défenseurs des tigres sauvages au Népal et s'engage notamment à "réduire le braconnage des tigres et de leurs proies et à lutter contre le commerce des parties et des produits du tigre". La Leonardo DiCaprio Foundation travaille en partenariat avec WWF Népal depuis huit ans et mobilise ses moyens pour protéger les zones de reproduction des tigres et "restaurer les corridors critiques pour que les tigres aient la liberté de se déplacer".