Abonnez-vous

à toute l'info durable !

En vous abonnant, vous acceptez notre politique de confidentialité.

id en régions

Marseille : ils cultivent des champignons dans les caves de la ville

Maxime Quemin et Nicolas d’Azémar, fondateurs des Champignons de Marseille. Maxime Quemin s'est effacé du projet pour développer un composteur urbain.
©Les Champignons de Marseille

L’aventure des Champignons de Marseille a débuté il a deux ans dans les sous-sols de l’Équitable Café situé dans le centre-ville, puis dans ceux du lycée agricole des Calanques. Le projet d’agriculture urbaine en circuit court prend de l’ampleur et gagne d’autres caves de la ville grâce à un nouveau concept plus économique.

Les champignons de Marseille étaient d’abord cultivés sur du marc de café recyclé. Le projet prenant de l’ampleur, la collecte de marc s’est avérée trop onéreuse et les quantités récoltées ne suffisaient plus. Pour faire perdurer le concept, Nicolas d’Azémar, co-fondateur du projet, s'est adapté et a trouvé un substrat biologique alternatif : la paille de riz bio

Les recherches dans la valorisation de déchets lui a fait croiser le chemin de Mycoconcept, des innovateurs de l’agriculture éco-responsable dont les objectifs rejoignent ceux de Nicolas. Né début 2019, Mycoconcept fourni l’association des Champignons de Marseille en paille de riz bio récupérée dans la région naturelle voisine, en Camargue. Ils valorisent ainsi ces déchets agricoles qui jusqu’alors, étaient brûlés. 

Les pleurotes marseillaises gagneront ainsi la certification bio, ce qui n’était pas envisageable auparavant étant donné les difficultés relatives à la traçabilité du marc de café récupéré en vrac dans des hôtels et cafés de la ville. Les Champignons de Marseille rencontraient déjà un franc succès auprès des restaurants et magasins qui souhaitaient se fournir en circuit court. Grâce à cette nouvelle certification, ils pourront approvisionner l’enseigne Biocoop. Les boutiques de la ville remplaceront les pleurotes bretonnes par des champignons made in Marseille. 

Vous avez apprécié cette information ? Vous aimerez également notre guide pratique "Bébé (aussi) sera écolo!"

Au sommaire : qualité de l'air, hygiène, équipements, habillement, alimentation...Tout pour un quotidien écolo avec bébé !

Pour en savoir plus c'est par ici.

Merci ! #TousActeurs.