Le chiffre

La plus puissante éolienne offshore du monde sera produite en France

©ER_09/Shutterstock

Le conglomérat américain General Electric a annoncé jeudi un plan d'investissement de 400 millions de dollars en France, qui doit notamment permettre de construire l'éolienne offshore la plus puissante du monde.

Un monstre. Jeudi 1er mars, l'américain General Electric (GE) a annoncé un investissement massif, à hauteur de 400 millions de dollars, pour développer et fabriquer la turbine éolienne en mer la plus puissante du monde. Baptisé Haliade-X, l'engin sera doté d'un générateur à entrainement direct de 12 MW, qui devrait lui permettre de produire "45 % d'énergie supplémentaire par rapport aux turbines actuellement sur le marché", annonce la filiale d'énergies renouvelables du conglomérat.

Avec ses 260 mètres de hauteur, son rotor d'un diamètre de 220 mètres et ses pales de 107 mètres -les plus grandes jamais fabriquées, plus longues qu'un terrain de football-, cette éolienne devrait offrir une capacité de 67 GWh d’électricité par an. De quoi fournir assez d’énergie renouvelable pour alimenter 16 000 foyers européens, pour une date de livraison estimée à 2021.

Sur l'enveloppe allouée au projet, 330 millions de dollars devraient être investis en France, notamment dans les usines de Saint-Nazaire (60 millions) et de Cherbourg (100 millions), qui seront modernisées pour l'occasion. Concernant cette dernière, GE annonce la création de plus de 550 emplois directs et 2 000 emplois indirects, quelques semaines après que la suppression de 345 postes sur son site de Grenoble a déclenché la colère des syndicats.

©GE Renewable Energy