Abonnez-vous

En vous abonnant, vous acceptez notre politique de confidentialité.

ID D'ailleurs

Jordanie : une réserve pour accueillir les animaux réfugiés de guerre

© KHALIL MAZRAAWI / AFP

Dans cette réserve de 140 hectares située au nord du pays, 23 animaux, qui viennent d'Irak, de Syrie ou encore de Palestine, cohabitent ensemble. 

Offrir une meilleure vie aux animaux qui ont souffert de la guerre ? C'est la vocation du sanctuaire "Al Ma'wa for Nature and Wildlife", situé au nord de la Jordanie, qui accueille des animaux réfugiés de guerre. Au total, ils sont 23 à cohabiter dans cette réserve de 140 hectares : quatre ours, huit lions, douze lionnes et deux tigres du Bengale, qui viennent d'Irak, de Syrie ou encore de Palestine. C'est l'ONG internationale "Four Paws", également à l'origine du projet, qui s'occupe du sauvetage de ces animaux qui vivent en zones de conflit. 

Des séquelles physiques et psychologiques

Vivre la guerre au quotidien laisse évidemment des traces sur ces animaux : ils ont souvent souffert de leurs mauvaises conditions de vie ou du transport pour arriver jusqu'au refuge. "En général, nous avons des problèmes avec les nouveaux venus, de malnutrition surtout et de santé, car les animaux ne recevaient pas de soins médicaux, ni d'alimentation régulière", explique auprès de l'AFP Khaled Ayasra, un employé de la réserve. "Certains d'entre eux réagissent de manière dramatique aux bruits, aux hélicoptères", ajoute Marek Trela, le responsable. 

Pour les soigner, le refuge dispose d'une clinique vétérinaire ainsi que de toute une équipe de soigneurs, présents pour les accompagner et les aider à récupérer. La réserve est ouverte au public, mais "ce n'est pas un zoo", précise Marek Trela, "s'ils n'ont pas envie de voir les gens, les animaux disparaissent en forêt".