ID d'ailleurs

Indonésie : un moratoire de trois ans pour freiner la plantation de palmiers à huile

©KYTan/Shutterstock

Joko Widodo, président indonésien, a récemment signé un moratoire de trois ans qui interdit durant cette période toute nouvelle plantation de palmiers à huile. 

Le président de l'Indonésie Joko Widodo a signé un moratoire visant à suspendre la création de nouvelles exploitations de palmiers à huile dans le pays pendant une période de trois ans, rapporte l'AFP le 20 septembre. Selon Prabianto Mukti Wibowo, vice-ministre au ministère de la Coordination des affaires économiques, cette décision vise notamment à "assurer le développement durable et contribuer à la réduction des gaz à effets de serre".

La demande croissante de l'huile de palme par les industries contribue à la déforestation de masse des forêts tropicales. Entre 1990 et 2015 en Indonésie, 24 millions d’hectares de forêt ont été rasés pour planter des palmiers, d'après le ministère indonésien de l’Environnement.

Dans un rapport du 19 septembre, l'ONG Greenpeace dénonçait l'association de nombreux industriels comme L’Oréal, Kellogg’s ou Nestlé avec des producteurs d'huile de palme "sale", responsables du déboisement des forêts. L'organisation a notamment enjoint Wilmar International, géant de l'huile de palme, à respecter ses engagement "zéro-déforestation" pris en 2013.