Abonnez-vous

En vous abonnant, vous acceptez notre politique de confidentialité.

Environnement

Indonésie : après le tsunami, des volontaires également au secours des tortues

©Handout/BASARNAS/AFP

Près d'une trentaine de tortues marines échouées sur le rivage ont été secourues par les sauveteurs, rapporte The Guardian. 

Responsable, selon un dernier bilan, de 430 morts, 1495 blessés et 159 disparus, le tsunami qui a touché l'Indonésie fin décembre a également causé des dégâts importants à la faune marine. Et notamment aux populations de tortues, dont une trentaines d'individus, emportés parfois à plus d'un kilomètre à l'intérieur des terres par la puissance des vagues, ont été sauvés à la suite du drame par des équipes de secouristes déployés dans les régions les plus touchées, rapporte The Guardian. Certaines d'entres elles appartenaient à des espèces protégées telles que la tortue imbriquée et la tortue verte, précise le quotidien, citant des sources locales et des experts. 

"C’est un sentiment incroyable de les voir revenir dans l’océan, leurs nageoires touchant l’eau. C’est la plus belle scène", a déclaré au Guardian l'un des volontaires, Eko Sulistio, dont l'équipe a notamment remis à l'eau une tortue de près de 200 kg dans la région de Benten, au nord de Java, l'une des plus meurtries par la catastrophe. "Pour nous, toutes les vies sont importantes. Nous essayons de sauver les humains, mais aussi les animaux", a expliqué à l'AFP un autre secouriste, Adi Ayangsyah, dépêché à Lampung, au sud de l'île de Sumatra.