Environnement

Grands festivals : Kronenbourg veut nous inciter à trier nos déchets

Les grands festivals peuvent générer jusqu'à 100 tonnes de déchets dont environ 45 % peuvent être recyclés.
©melis/Shutterstock

Le Printemps de Bourges, Garorock, Les Francofolies, Rock En Seine… Autant de festivals qui annoncent les beaux jours mais aussi de nombreux déchets et qui s’avèrent être, selon certaines marques, une occasion idéale pour initier les festivaliers à l’art du recyclage.

Sur ces quatre grands festivals, la célèbre marque de bière Kronenbourg a par exemple annoncé, le 24 avril, qu’elle reconduirait l’opération "Recycler, c’est gagner", dédiée à l’art du recyclage et qui consistera à sensibiliser les participants à l’importance du geste de tri et aux enjeux liés à la fin de vie des produits. Elle proposera d’ailleurs une activité ludique aux festivaliers : donner une seconde vie à leurs vieux tee-shirts en les transformant en tote bags.

Les festivals sont des moments favorables pour aborder les questions environnementales de façon positive et non moralisante.

Agnès d’Anthonay, directrice des affaires publiques et du développement durable au sein de la marque, estime que "les festivals sont des moments favorables pour aborder les questions environnementales de façon positive et non moralisante" et qu’il s’agit ici d’une manière "décalée" de sensibiliser les festivaliers à la question des déchets.

Jusqu'à 100 tonnes de déchets dans les gros festivals

L’entreprise assurant le pilotage du dispositif national de tri et de recyclage des emballages ménagers Eco-Emballages rappelle que les festivals sont des événements générateurs d’une importante quantité de déchets – entre 80 et 100 tonnes sur les grands festivals dont environ 45 % peuvent être recyclés. L’entreprise estime que cette pollution est de la responsabilité des organisateurs, auxquels il incombe de mettre en place un système de gestion des déchets efficace.

Dans ce contexte, les festivals deviennent de plus en plus écologiques : certains placent même l’engagement éco-responsable au cœur de leur projet, comme le festival de musique électro pop We Love Green, alimenté par des énergies renouvelables à 90 %, qui aura lieu les 2 et 3 juin prochains à Paris. Kronenbourg n’est pas la seule marque s’engageant à sensibiliser les festivaliers au tri : au sein de We Love Green, Heineken propose par exemple "une bouteille connectée et consignée passant de main en main et dont le consommateur peut suivre le cycle de vie", note RTL.