Environnement

Grande-Synthe veut une alimentation bio et locale pour tous ses habitants

©Daxiao Productions/Shutterstock

La commune de Grande-Synthe, dans le Nord de la France, a lancé un appel à candidatures aux maraîchers bio pour leur proposer de cultiver sur les terres de la ville. L'objectif du projet : développer une alimentation durable et locale afin d'approvisionner tous les habitants de la commune.

Grande-Synthe mise sur l'ultra-local. Pour proposer des produits bio à ses 23 000 habitants, la Mairie a acquis cinq nouveaux hectares de terre, s'ajoutant aux 8, 6 précédents de 2017, dans le cadre du projet de "fermes urbaines multi-service". Pour développer ce projet, la Ville a lancé un appel à candidatures aux maraîchers bio afin qu'ils viennent cultiver sur ces terres. 

Deux d'entre eux seront sélectionnés à l'issue de ces postulations et les cultivateurs locaux payeront un loyer de 65 euros par hectare et par an. Les candidatures sont, pour l'heure, toujours ouvertes (jusqu'au 19 avril) et les lauréats pourront prendre leurs quartiers sur leurs nouvelles terres dès cette année. Aujourd'hui, les anciens maraîchers, déjà installés depuis 2018, approvisionnent les cantines scolaires de la ville. 

Un maire écologiste engagé

Le maire de la commune, Damien Carême (EELV), a fait parler de lui récemment après avoir déposé un recours en justice contre l'Etat, estimant que les pouvoirs publics négligent la protection de sa commune contre les impacts du réchauffement climatique : une première en France. 

Dans le cadre de ce projet de développement d'une agriculture locale dans sa ville, il explique aux caméras de France 3 région : "On sera, avec ce terrain, en autonomie alimentaire pour la restauration collective sur la ville pour les cantines scolaires, les personnes âgées et peut-être de la restauration d’entreprise. Et, ce que je voudrais, c’est qu’on soit en autonomie alimentaire pour l’ensemble de la population, pour les 23 000 habitants."