ID d'ailleurs

Gabon : des colliers GPS pour protéger les éléphants

©Alun Marchant/Shutterstock

Au Gabon, on installe des colliers GPS au cou des éléphants pour les protéger de la menace des braconniers.

L'expérience avait déjà porté ses fruits au Kenya, alors que la construction d'une voie de chemin de fer menaçait les pachydermes dans leur habitat naturel. Au Gabon, c'est le braconnage qui pose problème. 

La population d'éléphants gabonais est passé de 60 000 à 45 000, en 10 ans. Un quart des animaux ont disparu à cause des braconniers, alors que le pays abritait la plus importante population d'Afrique centrale. Dans une guerre ouverte contre le juteux commerce d'ivoire entre les autorités gouvernementales et les responsables (pour la plupart venus du Congo et Cameroun voisins), l'Agence Nationale des Parcs Nationaux a décidé d'agir. 

Des colliers de 14 kg pour suivre les déplacements

Une vingtaine de colliers GPS ont déjà été posés en décembre dernier. Une deuxième intervention devrait avoir lieu à la fin de ce mois-ci. Une opération délicate pour les soigneurs de l'ANPN qui n'ont que 10 minutes pour poser ces colliers de 14 kg. 

Ils permettent ainsi de suivre les déplacements des éléphants depuis un centre de contrôle, afin d'intervenir rapidement si l'un d'eux s'éloigne du parc naturel, se rapproche des habitations ou erre près des terrains des braconniers.