Abonnez-vous

En vous abonnant, vous acceptez notre politique de confidentialité.

Environnement

Les forêts françaises sont en danger : une solution concrète pour préserver la biodiversité

©DR

Selon les derniers chiffres de l’inventaire forestier national, la forêt couvre actuellement 16,9 millions d’hectares, soit 31% du territoire français. Ce chiffre est en progression constante depuis le milieu du 19ème siècle. Pourtant, cette expansion ne suffit pas à préserver la biodiversité. Ce berceau du vivant est actuellement en souffrance. Parce qu'elles sont morcelées et le plus souvent de petites tailles (moins de 2 hectares), de nombreuses parcelles sont aujourd'hui laissées à l'abandon. L'OMS estime aujourd'hui que la moitié des parcelles restent inexploitées. En parallèle, la sylviculture peut aussi causer des dégâts : la diversité des essences tend à être décimée au profit des variétés jugées plus rentables. Mais la fronde s'organise.

Parce que les forêts abritent à elles seules 30 331 espèces animales et végétales, les entrepreneurs s'unissent au sein du mouvement 1Facture1Arbre lancé par Edissio pour stopper ce phénomène.

Le concept : pour chaque facture émise, un arbre est planté.

Agir concrètement pour sensibiliser et impliquer

Edissio est une agence spécialisée en marketing digital, communication et relations presse à Cholet (49).

Fondée il y a près de 20 ans par Gautier Girard, elle accompagne les entreprises au niveau local, national et international dans le développement de leur notoriété grâce à ses 5 marques : Relations-publiques.pro, Mon attachée de presse, Hotmilk France, We Post et Mon studio graphique.

Depuis sa création, Edissio s'engage en faveur de l'environnement en initiant des démarches tangibles au quotidien : numérisation de tous les documents pour tendre vers le zéro papier, partenariat avec des apiculteurs locaux pour parrainer une ruche, politique d'achats de matériels reconditionnés (sur 1 an, cela évite 70kg de gaspillage électronique).

Le label 1Facture1Arbre est né de la volonté de fédérer un maximum d'entrepreneurs au sein d'un projet positif et impactant.

L'idée est d'impliquer tous les acteurs de la société civile (les entreprises, leurs salariés et leurs clients) dans un projet RSE aux retombées concrètes et mesurables.

Planter un arbre à chaque facture envoyée est un moyen d'agir qui a l'avantage d'être simple à mettre en œuvre et accessible même aux plus petites structures (TPE, entrepreneurs individuels...).

Cette démarche fait aussi écho au dispositif FranceRelance qui prévoit de s'appuyer sur les forêts, qui sont de véritables puits de carbone, pour atteindre les engagements de neutralité pris par la France à l'horizon 2050.

Un partenariat avec les pépinières forestières françaises

Les pépinières forestières françaises connaissent bien les problématiques des forêts françaises. Elles interviennent au quotidien directement chez les propriétaires privés ou publics pour reboiser les régions en intégrant les spécificités locales.

Pour 1Facture1Arbre, elles assurent l'entretien et le suivi des plantations, en renforçant leur présence sur place.

2176 arbres ont déjà été plantés grâce à ce mouvement.

Lancé cette année, le label offre aussi des arbres pour chaque nouveau membre : 1 à l'inscription et 1 à l'émission de la facture d'adhésion annuelle. Il procède ainsi chaque année lors d'un renouvellement annuel.

A partir de 50€ HT selon le CA réalisé, les entreprises sont donc déjà dans l'action.  Elles bénéficient aussi d'une heure d'accompagnement à distance (pour trouver les pépinières et communiquer sur leur démarche), d'un kit complet (logo, documents facilitant la mise en place de cette opération), et de la possibilité d'utiliser le label 1Facture1Arbre® pendant 1 an sur leurs factures, leur site web, leurs réseaux sociaux, leur newsletter….

Cette démarche éthique est en effet dans l'air du temps : elle répond au besoin des entrepreneurs d'afficher leurs valeurs mais aussi à la forte demande des particuliers et professionnels (fournisseurs, clients BtoB), de plus en plus sensibles aux enjeux environnementaux.

Par exemple, alors que 45% des Millenials s'attendent à quitter leur employeur actuel dans les deux ans à venir (étude Deloitte), les 18-34 ans souhaitent trouver du sens dans leur travail (étude Deloitte Millennial Survey 2019) et leurs avis démontrent qu’ils sont très sensibles à la protection de l'environnement.

Prendre soin des forêts est donc un levier qui est aussi porteur d'un point de vue économique, au niveau de l'image des entreprises et de leur marque employeur.

En partenariat avec Edissio.