ID d'ailleurs

Estonie : premier pays aux transports en commun gratuits ?

L'un des bus gratuits de la capitale estonienne, Tallinn.
©Raigo Pajula/AFP

À compter du 1er juillet 2018, l'Estonie pourrait devenir le premier pays a instaurer la gratuité totale de son réseau de transports en commun. 

En termes de mobilité, l'Estonie a de l'avance : en 2013, la ville de Tallinn devenait la première capitale européenne à rendre ses transports en commun gratuits pour ses résidents. À partir du 1er juillet prochain, le reste du territoire pourrait bien suivre le mouvement. Objectif : inciter les Estoniens à abandonner leur voiture.

Les Estoniens pourraient voyager gratuitement dans tout le pays

Pour l'heure, quatre comtés sur les quinze que compte le pays sont déjà convaincus de la mesure. La région du sud-est, les comtés de Saaremaa, Saare et Lääne se sont déjà engagés à suivre le plan du gouvernement et instaurer la gratuité totale de leurs réseaux de transports. Si les autres municipalités suivent le pas, il pourrait être possible, pour les Estoniens, de visiter le pays de long en large, sans dépenser un sou

L'exemple Tallinn

À Tallinn, les 450 000 résidents de la capitale voyagent déjà gratuitement depuis 2013. Le maire, Taavi Aas, assure que cette mesure a permis de réduire le trafic automobile, doubler le nombre d'utilisateurs du réseau de transports publics, mais aussi de booster le commerce local grâce aux sorties plus nombreuses dans les restaurants, bars ou cinémas, rapporte We Demain. Ce bilan positif confirme les aspirations du gouvernement, qui espère ainsi motiver les sceptiques.