ID d'ailleurs

Espagne : interdiction des voitures polluantes dans le centre-ville de Madrid

©JAVIER SORIANO/AFP

Le 30 novembre, la ville de Madrid a annoncé la création dans son centre-ville de zones spéciales où les voitures à essence les plus polluantes ne pourront plus circuler. 

472 hectares sont devenus des zones "à basses émissions" dans le centre-ville de Madrid. La capitale espagnole a officiellement annoncé, le vendredi 30 novembre, que les véhicules les plus polluants ne seraient plus autorisés à circuler dans une partie de ses rues. Les voitures à essence fabriquées avant 2000 et celles à diesel vendues avant 2006 sont touchées par cette mesure. À l'inverse, les bus, les taxis, les voitures électriques et certains véhicules professionnels ou appartenant à des résidents ne sont pas concernés. Les automobilistes qui enfreindront ces nouvelles restrictions devront s'acquitter d'une amende de 90 euros

 

Ces mesures font partie du plan Madrid Central. Ce dernier a pour objectif principal d'améliorer la qualité de l'air notamment en réduisant "la concentration de dioxyde d'azote de 23 % d'ici 2020" mais également de fluidifier la circulation pour les transports en commun. La mairie de Madrid a déjà constaté une réduction du trafic entre 10 % et 45 % selon les zones durant le premier weekend d'application.