Abonnez-vous

En vous abonnant, vous acceptez notre politique de confidentialité.

Environnement

Elisabeth Borne : "il faudra que la SNCF sorte du glyphosate"

©Ludovic MARIN/AFP

La ministre de la Transition écologique et solidaire, Elisabeth Borne, a insisté dimanche 12 janvier sur le fait que la SNCF devra "sortir du glyphosate", dans le cadre de l'interdiction des pesticides non agricoles que le gouvernement veut mettre en oeuvre avant l'été.   

"Il faudra effectivement que la SNCF sorte du glyphosate", a déclaré Elisabeth Borne sur BFMTV. Cette interdiction "a un coût" pour l'entreprise publique, "mais personne ne comprendrait que la SNCF ne s'engage pas dans la sortie du glyphosate", a-t-elle estimé, ajoutant : "ça a aussi un coût d'utiliser des produits qui soulèvent des questions".

La ministre a annoncé vendredi vouloir interdire "avant cet été" tous les "usages non agricoles" des pesticides. Déjà banni pour les collectivités et les particuliers, leur usage reste autorisé seulement sur les espaces verts privés non ouverts au public, comme les copropriétés et les terrains gérés par les entreprises, notamment la SNCF, grande utilisatrice de glyphosate pour désherber ses voies et leurs abords immédiats.

Interrogée sur une éventuelle interdiction des pesticides à usage quotidien, comme les bombes anti-moustiques, la ministre a estimé "qu'il faut regarder aussi les produits chimiques dangereux dans tout ce qu'on utilise au quotidien", sans plus de précisions.

Avec AFP. 

Vous avez apprécié cette information ? Vous aimerez également notre guide pratique "Bébé (aussi) sera écolo!"

Au sommaire : qualité de l'air, hygiène, équipements, habillement, alimentation...Tout pour un quotidien écolo avec bébé !

Pour en savoir plus c'est par ici.

Merci ! #TousActeurs.