Environnement

Des chercheurs mettent au point un nouveau plastique recyclable... à l'infini !

© Teerasak Ladnongkhun / shutterstock

Cette nouvelle matière, baptisée polydiketoenamine (PDK), serait recyclable et réutilisable à l'infini, tout en conservant l'ensemble de ses qualités. 

Les chercheurs du laboratoire californien Lawrence-Berkeley auraient-ils trouvé un moyen de réduire la pollution des déchets plastiques ? D'après une étude publiée le 22 avril dans la revue scientifique Nature Chemistry, ceux-ci auraient en effet mis au point un plastique recyclable et réutilisable à l'infini. Les chercheurs affirment même que cette nouvelle matière, baptisée polydiketoenamine (PDK), conserve l'ensemble de ses qualités, même après plusieurs recyclages. 

"La plupart des plastiques n’ont jamais été recyclés", explique Peter Christensen, chercher et auteur de l’étude, au quotidien britannique The Independant. "Mais nous avons découvert une nouvelle façon d’assembler les plastiques qui prend en compte le recyclage d’un point de vue moléculaire", poursuit-il. 

Concrètement, comment ça fonctionne ? Le PDK est composé de monomères, une substance constituée de molécules simples. Lorsqu'il est placé dans un bain d'acide, les monomères se séparent et peuvent ensuite être réutilisés pour fabriquer de nouveau objets. "Avec les PDK, les liaisons immuables des plastiques conventionnels sont remplacées par des liaisons réversibles qui permettent au plastique d'être recyclés plus efficacement", précise Brett Helms, cité dans The Independant, également à l'origine de cette étude. 

L'équipe de chercheurs estime que ce plastique d'un nouveau genre pourrait devenir une alternative aux plastiques traditionnels non-recyclables, qui finissent la plupart du temps dans nos océans. Leur prochain objectif serait de développer le PDK dans le domaine du textile ou de l'impression 3D, rapporte The Independant