ID d'ailleurs

Côte d'Ivoire : une application pour lutter contre la déforestation

©BOULENGER Xavier/Shutterstock

La région ivoirienne de la Mé est frappée de plein fouet par la disparition de ses forêts. Pour enrayer ce phénomène, l'application GeoPoppy accompagne les agriculteurs. 

La région de la Mé en Côte d'Ivoire abrite 65 000 hectares de forêts protégées. Pour lutter contre la déforestation, l'ONG Nitidae a mis en place depuis 2017 un plan pour une agriculture "zéro déforestation".

Contrôler les parcelles de terrain à cultiver pour éviter le défrichage

Avec l'aide de l'Agence Française du Développement, l'application GeoPoppy a été mise en service pour mieux accompagner les agriculteurs. Cet outil collecte des données pour cartographier les cultures de la région et suivre en temps réel leur évolution. Il permet d'établir les parcelles de terrain à cultiver et ainsi d'éviter qu'ils n'empiètent sur la forêt protégée, entrainant le défrichage des terres. Aujourd'hui, 2250 agriculteurs utilisent l'application. À terme, l'association espère reboiser massivement la région de la Mé, à hauteur de 500 hectares de forêts replantés.

Ce plan s'inscrit dans la volonté du gouvernement ivoirien de réduire ses émissions de CO2 dues à la déforestation. Chaque année en Côte d'Ivoire, 95 000 kilomètres carrés de forêts disparaissent : il s'agit du taux le plus élevé du continent africain.