Abonnez-vous

En vous abonnant, vous acceptez notre politique de confidentialité.

Environnement

Comment nos voisins espagnols gèrent-ils la canicule ?

L'Espagne subit depuis plusieurs semaines une vague de chaleur jamais connue dans le pays.
©Pfeiffer/Shutterstock

L’Espagne a aussi le droit à une canicule exceptionnelle cette année. Magasins fermés l’après-midi, journées de travail moins longues, développement des parcs et îlots de fraîcheur : l’été, la vie espagnole s’organise autour de la chaleur.

À partir de 14h, les rues de Madrid ou de Séville se vident. Seuls les touristes étrangers osent affronter les températures des mois de juillet et d’août. Dans les villes comme à la campagne, la population espagnole s’est organisée pour fuir la chaleur écrasante. Le pays en est à sa cinquième vague de canicule depuis le début de l’année. Avec des records de températures voués à être encore dépassés, la France pourrait elle aussi adopter le modèle espagnol.

Fuir la chaleur

‘’España se asfixia’’ : c’est ce que titraient les journaux espagnols il y a quelques semaines durant la canicule. Les températures sont parfois montées au-delà des 45°C dans le sud du pays pendant ce mois de juillet. Habitués aux grandes chaleurs, les Espagnols ont pourtant suffoqués et ont dû repenser leur manière de vivre.

La chaleur rythme la vie et le travail. Le système d’horaires aménagées est normalisé dans le pays depuis des années. Dans beaucoup de bureaux espagnols, les salariés sont autorisés à commencer plus tôt et à finir plus tard pour échapper à la chaleur. Dans les collèges et lycées aussi, les cours se terminent en début d’après-midi pour laisser les élèves retrouver le frais. Il faut attendre 20h pour que la vie reprenne dans les rues espagnoles. Là où les magasins français baissent le rideau vers 19h, les boutiques espagnoles préfèrent fermer vers 22h où les températures sont plus basses. 

Des solutions pour rafraîchir

Les villes ont également dû s’adapter aux vagues de chaleur écrasantes qui balayent chaque année l’Espagne. Si l’architecture Andalouse apporte fraîcheur dans les villes du sud (petites ruelles, cours abritées), les mairies développent elles-aussi des nouvelles solutions pour lutter contre la chaleur.

À Madrid, la mairie met en place depuis plusieurs années des toiles tendues entre les rues pour qu’elles restent fraîches et à l'ombre. La capitale s’engage aussi à préserver ses parcs, comme celui du Retiro qui s’étend sur 125 hectares au cœur de la ville.

Bien que peu écologiques, les brumisateurs et ventilateurs XXL se sont généralisés dans les bars et restaurants espagnols. L’air conditionné s’est également étendu dans de nombreuses habitations et bureaux.

Un modèle qui s’exporte ?

Si les Espagnols adoptent ce mode de vie depuis des années, les solutions pour fuir la chaleur risquent d’être amplifiées avec le réchauffement climatique. Alors que le Premier ministre espagnol Pedro Sanchez vient de monter le bilan de la canicule à ‘’500 victimes’’, l’agence météorologique espagnole (AEMET) indique que le mercure ne devrait pas diminuer avant des semaines. L’institution a relevé dans ce mois de juillet ’’des températures jamais enregistrées dans le pays’’.

Ce rythme de vie pourrait être adopté dans d’autres pays européens si les températures continuent d’augmenter. C’est en tout cas ce que réclame la Confédération Européenne des Syndicats qui appelle les entreprises à proposer des horaires aménagées en fonction de la chaleur. ‘’Les travailleurs sont chaque jour sur la ligne de front de la crise climatique et ils ont besoin d’être protégés pour faire face au danger sans cesse croissant de températures extrêmes,’’ indique dans un communiqué Claes-Mikael Ståhl, secrétaire général adjoint de l'organisation. 

Vous avez apprécié cette information ? Abonnez-vous à notre newsletter en cliquant ici ! 
 
Pour aller plus loin et agir à votre échelle, découvrez notre nouveau guide Idées Pratiques #10 : Vacances écolo, mode d'emploi
 
Au sommaire : état des lieux de l'impact du tourisme sur l'environnement, conseils et bons plans pour allier plaisir et écologie ... 68 pages de solutions pour préparer vos vacances en mode écolo.
 
 
#TousActeurs