Environnement

Climat : un nouvel observatoire pour identifier les actions concrètes

©Anna Morgan/Shutterstock

Publié par le réseau Climate Chance, le document recense plusieurs centaines d'initiatives concrètes engagées par des acteurs non-étatiques en vue de tacler les émissions de gaz à effet de serre. Objectif : inspirer les décideurs. 

Vous êtes un décideur et souhaitez identifier des actions concrètes à mettre en place sur votre territoire en vue de lutter contre le réchauffement climatique ? Ou simplement un lecteur curieux de savoir comment des acteurs de la société civile déploient à leur niveau des solutions pour réduire les émissions de gaz à effet de serre ? Le réseau Climate Chance et l'initiative Finance for Tomorrow ont pensé à vous. 

A deux semaines du lancement de la COP24, les deux organismes ont présenté, lundi 19 novembre, le premier Observatoire mondial de l'action climatique des acteurs non-étatiques, qui recense près de 500 actions entreprises à travers le monde et dont les effets peuvent être démontrés, avec l'ambition de devenir un répertoire où pourront venir piocher -entre autres- les pouvoirs publics pour élaborer leurs stratégies bas-carbone

"Ce rapport doit contribuer, en lien avec le portail de l'action 'Climate Chance', à essaimer la multitude d'expérimentations à l'oeuvre, la démultiplication de l'action climat nécessitant un accès facilité et pédagogique à l'information. Il est ainsi une vitrine de l'action : la poursuite de la hausse des émissions de gaz à effet de serre cache en effet une multitude d'initiatives à tous les niveaux", peut-on ainsi lire en prologue de la synthèse du rapport. “Nous sommes convaincus que si nous ne montrons pas les réussites et difficultés des actions engagées, nous n’arriverons pas à les démultiplier, à lever les obstacles et inerties qui empêchent d’être à la hauteur de l’enjeu”, confie de son côté Ronan Dantec, sénateur français et président de l’association. 

Parmi les initiatives mises en lumière dans cette édition se trouvent pêle-mêle la première centrale solaire flottante installée au Portugal sur un réservoir de barrage hydroélectrique, la conversion de la totalité de la flotte de bus de Shenzhen, en Chine, à l'électrique ou encore le partenariat industriel entre les sociétés Airbus, Siemens et Rolls-Royce pour développer l'hybride-électrique dans le secteur aéronautique