Environnement

Avant le G7, Macron reçoit la société civile à l'Elysée

©LUDOVIC MARIN / AFP

Emmanuel Macron recevra vendredi des représentants de la société civile, notamment d'ONG et d'entreprises, pour "recueillir leurs recommandations" à la veille de l'ouverture du sommet du G7 à Biarritz, a indiqué l'Elysée.

De 10H00 à 18H00, les rencontres vont se succéder dans les salons de l'Elysée pour discuter de l'égalité hommes-femmes, de la lutte contre les inégalités ou de la protection du climat, qui sont les principaux thèmes mis en avant par la France pour le G7. "Il s'agira d'une journée entière de dialogue et de mobilisation, intégralement en présence du président de la République", qui "souhaite recueillir les recommandations" de ces acteurs et "concrétiser le lancement d'un certain nombre d'initiatives", a indiqué l'Elysée.

Cette réunion est organisée alors que des ONG réunies au sein de Réseau action climat (RAC), dont Greenpeace, Oxfam France, le Secours catholique ou WWF, ont annoncé jeudi 22 août qu'elles boycotteraient le G7 à Biarritz, estimant être laissées "à l'écart" du sommet. D'autres mouvements participent à un contre-sommet à Irun (Espagne) et Hendaye et appellent à manifester samedi 24 août.

A l'Elysée, la journée débutera par une rencontre avec les représentants du Conseil consultatif du G7 pour l'égalité entre les femmes et les hommes, présidé par les prix Nobel Nadia Murad, femme Yazidi d'Irak, Denis Mukwege, gynécologue de la République démocratique du Congo. Suivra un déjeuner avec des responsables d'ONG autour des droits de l'Homme, de la démocratie et de la protection de l'environnement. Devraient notamment être représentés Human Right Watch (HRW), RSF, Amnesty International, Care, Coordination Sud, WWF et la Fondation européenne pour le climat, selon l'Elysée.

L'après-midi, Emmanuel Macron et plusieurs ministres débattront avec une centaine de dirigeants de groupes et d'entreprises, comme Danone, Veolia, CMA-CGM, Renault ou Hermès. Sera alors annoncée la création "de coalitions d'entreprises qui s'engagent pour une croissance inclusive et pour la réduction de leur impact environnemental dans le domaine de l'industrie textile, du transport maritime et des technologies de réfrigération", selon l'Elysée.

Avec AFP

Vous avez apprécié cette information ? Pour nous permettre de préserver notre indépendance et vous proposer des contenus toujours plus nombreux et rigoureux, vous pouvez soutenir notre travail. 

Si vous avez une minute et 1€, cela peut faire la différence pour nous. Merci ! #TousActeurs.