ID d'ailleurs

Australie : une campagne de prévention sur le recyclage des déchets électroniques

©Damrong Rattanapong / Shutterstock

L'État de Victoria en Australie a récemment validé l'interdiction des déchets électroniques dans les décharges publiques à partir du 1er juillet 2019. En attendant l'application de cette mesure, le gouvernement victorien lance une campagne innovante sur fond d'animation.

L'État de Victoria, situé au sud-est de l'Australie, va interdire à partir de juillet 2019 le rejet des déchets électroniques dans les décharges publiques. Afin d'éduquer la population à ce sujet peu connu, le gouvernement a décidé de mener une campagne ludique et accessible à tous. Pour cela, il a fait appel à Icon Agency, qui a réalisé pendant deux ans cette campagne en intégrant de l'animation. Le projet ambitieux a coûté 1,5 millions de dollars, et est organisé par Sustainability Victoria, une branche du gouvernement. Le premier film rendu public met en scène une famille qui se retrouve emportée dans une ambiance futuriste et découvre le recyclage des "e-waste", ces appareils électriques ou électroniques en fin de vie (DEEE en français). 

Un danger pour la planète

Les e-déchets représentent une empreinte écologique de taille car ils requièrent pour leur fabrication d'importantes ressources en métaux, en énergie et en eau. Lorsqu'ils sont jetés, ils deviennent un danger pour l'environnement à cause de certains composants toxiques comme l'aluminium, le cuivre, le plomb ou le zinc, et d'autres métaux instables. S'ajoutent à cela les batteries qui contiennent du lithium ou du cadmium. 

L'urgence d'agir

L'État a d'ores et déjà investit 16,5 millions de dollars dans la réfection et l'aménagement de 130 sites de collecte des déchets électriques et électroniques, selon le site du gouvernement. Le Victoria est le deuxième État le plus peuplé d'Australie, et sa production d'e-déchets, de 109 000 tonnes en 2015, est estimée à 256 000 tonnes en 2035