Entreprises

SNCF : vers la fin du diesel en 2035 ?

©Chris worldwide/Shutterstock

Pour remplacer ses locomotives diesel, le groupe ferroviaire compte notamment sur le développement du train à hydrogène. 

Au micro de RTL, le directeur de la SNCF, Guillaume Pepy, a annoncé vendredi 16 novembre l'intention du groupe ferroviaire de sortir du diesel "non pas en 2050 comme c'était prévu", "mais d'ici 2030, 2035", rappelant au passage que "chaque jour, 25 % des trains qui circulent sont à traction diesel".

En vue de remplacer ses locomotives diesel, la SNCF envisage en particulier d'investir dans des prototypes de train à hydrogène développés par la société Alstom, dont les premières commandes devraient être passées l'été prochain. "Pour mettre cette technologie sur le train, il y a plein de problèmes à résoudre, où va-t-on mettre les stations-services, les règles de sécurité (...) on va s'y engager à fond parce que c'est une vraie solution", a précisé Guillaume Pepy.

Aujourd'hui, le secteur des transports représente 29 % des émissions de gaz à effet de serre dans l'Hexagone, dont 1 % pour le train. "Déjà trop", a-t-il estimé.