Entreprises

Les moules de la braderie de Lille recyclées en dalles de carrelage

Comme toutes les années à l'exception de 2017, plusieurs centaines de tonnes devraient être amassées l'espace d'un weekend.
©PHILIPPEHUGUEN/AFP

À l'occasion du retour des "Tas de moules", tradition lilloise lors de la braderie annuelle, l'entreprise Etnisi en partenariat avec la ville de Lille prévoit de récupérer et de recycler les coquilles vides pour en faire des dalles de carrelage.

Elles avaient disparu de la grande braderie de Lille en 2017 à cause du manque de place. Les piles de coquilles de moules font leur grand retour, avec une petite nouveauté pour l'édition 2018. Les coquilles vides, habituellement jetées, seront cette fois-ci intégralement recyclées. À la fin du premier weekend de septembre, la ville de Lille collectera tous les tas situés en face des restaurants pour les confier à la start-up lilloise Etnisi. Cette dernière prévoit de transformer les coquilles en dalles de carrelage (qui seront composées à 75 % de coquilles recyclées).

L'entreprise Etnisi, à l'origine du projet, a déjà testé près de 400 autres matériaux recyclés, du marc de café au plâtre en passant par les balles de tennis. Bien que les matériaux de construction qu'elle produit ne soient pas encore entièrement composés de produits recyclés, l'entreprise vise l'objectif du "100 % recyclé" dans ses produits d'ici quelques années. La start-up prévoit également la création de "micro-usines" en France qui lui permettront de produire localement.