Question du jour

Une consultation citoyenne pour la réforme des retraites

Jean-Paul Delevoye, Haut-Commissaire à la réforme des retraites a lancé une consultation citoyenne le 31 mai 2018.
©Stéphane de Sakutin/AFP

La réflexion sur la future réforme des retraites est en cours. Et les citoyens sont invités à y contribuer, dans le cadre de la consultation citoyenne lancée par Jean-Paul Delevoye, Haut-Commissaire à la réforme des retraites, le 31 mai 2018.

Une nouvelle consultation citoyenne a été lancée par le gouvernement ce jeudi 31 mai. Le thème : la future réforme des retraites. Pendant six mois, les Français seront invités à se prononcer sur les modalités à mettre en place, dans le cadre de la création d’un système universel de retraite (actuellement composé de 42 régimes différents).

Cette participation se traduira par divers procédés. Un atelier de prospective "en 2040, tous égaux dans le nouveau", réunissant des citoyens afin de discuter des possibles systèmes de retraite, neuf ateliers débats en région, un atelier de synthèse et de clôture et une consultation en ligne sur le site www.participez.reforme-retraite.gouv.fr.

"Un euro cotisé, mêmes droits"

La consultation, ouverte du 31 mai au 25 octobre 2018, portera sur la mise en œuvre de l’objectif "un euro cotisé, mêmes droits", qui vise à donner des droits identiques pour chaque euro cotisé à tous - salariés, indépendants, fonctionnaires - quel que soit leur statut et tout au long de leur carrière. Quelques-unes des questions posées : quel âge et quelles conditions pour prendre sa retraite, comment corriger les inégalités femmes-hommes en matière de retraites, comment améliorer la couverture retraite dans le cadre des nouvelles formes de travail ? La synthèse des débats sera rendue publique le 29 novembre 2018.

S’agissant de la prise en compte de ces avis citoyens, le Haut-Commissaire à la réforme des retraites précise s’engager notamment à répondre aux contributions les plus soutenues et à indiquer dans ses préconisations celles qui auront été portées par les citoyens.

Croyez-vous à la prise en compte de la voix citoyenne dans la réforme des retraites ?

Choix