Education/Citoyenneté

"Tri riders": la navette qui utilise les déchets comme monnaie d'échange

La navette "Tri riders" lancée par Waste is more au Mauguio Carnon dans l'Hérault
©Wasteismore

Cette initiative écocitoyenne, lancée par la start-up Waste is more à Mauguio Carnon permet aux touristes de se balader en véhicule électrique en échange de déchets collectés sur les plages. 

La start-up  Waste is more, originaire de Montpellier, a développé un nouveau concept de mobilité pour les vacanciers, en partenariat avec la mairie de Mauguio Carnon (Hérault). Les touristes pourront embarquer cet été dans une voiture électrique, la E-Moke, pour se rendre où bon leur semble dans la ville. Ce service est presque gratuit puisque pour en profiter, les passagers doivent collecter au moins quatre déchets sur les plages. La navette est équipée de bacs dédiés au tri sélectif et d'un tube pour les mégots de cigarettes. Durant la durée du trajet, le conducteur explique aux touristes les bienfaits du tri selectif et des bonnes pratiques environnementales. 

La mairie a financé le projet à hauteur de 20 000 euros. Cyril Rheims, cofondateur de Waste is more, précise:

 L'objectif de Tri Riders est triple. C'est à la fois un moyen de véhiculer les touristes dans une voiture non polluante mais aussi de sensibiliser les vacanciers à la nécessité de ramasser et trier leurs déchets et enfin de contribuer au nettoyage des plages."

Tri riders est pour l'instant une opération pilote. Un seul véhicule est mis en service pendant deux mois, mais selon la start-up, cela équivaut en termes d’impact environnemental et social à une tonne de déchets triés, quatre emplois saisonniers et 100 000 personnes sensibilisées.