Abonnez-vous

à toute l'info durable !

En vous abonnant, vous acceptez notre politique de confidentialité.

id d'ailleurs

Suède : après le "flyskam", voici le "köpskam" ou la honte d’acheter 

©SaMBa/Shutterstock

Quelques mois après le "flyskam", un nouveau mouvement émerge en Suède : le "köpskam", autrement dit "la honte d'acheter".

H&M a-t-il de quoi trembler ? Dans le pays d'origine du géant de la fast fashion, un nouveau mouvement émerge : le "köpskam". Textuellement, ce néologisme scandinave peut se traduire par "la honte d'acheter". Factuellement, les Suédois ont "la honte de faire du shopping". Après le phénomène "flyskam" - la honte de prendre l'avion - qui a fait baisser la fréquentation des vols de 3,8 % depuis janvier dernier dans le pays, le "köpskam", lui, veut inciter à consommer moins.

En juillet dernier, Stockholm annonçait l'annulation de sa Fashion Week annuelle au nom de l'environnement, alors que les précédents événements justifiaient d'un mauvais bilan carbone. Rien d'étonnant quand on sait que l'industrie de la mode est responsable de 2 % des émissions de gaz à effet de serre mondiales. Et si les Suédois ont quelques leçons à nous donner, l'Institut Français de la Mode a toutefois noté qu'en 2019, près de 2 Français sur 5 avaient acheté des vêtements de seconde main.

Vous avez apprécié cette information ? Pour nous permettre de préserver notre indépendance et vous proposer des contenus toujours plus nombreux et rigoureux, vous pouvez soutenir notre travail. 

Si vous avez une minute et 1€, cela peut faire la différence pour nous. Merci ! #TousActeurs.