Question du jour

Plastic Attack et World Cleanup Day : une journée pour se mobiliser

Une opération de nettoyage organisée en Albanie, lors du World Cleanup Day de 2015.
©World Cleanup Day

Deux événements de mobilisation citoyenne pour l’environnement se tiendront ce samedi 15 septembre : le "World Cleanup Day" et le "World Plastic Attack".

Ramasser les déchets ou dénoncer la pollution plastique : les défenseurs de la cause environnementale auront, ce week-end, l’embarras du choix en participant au World Cleanup Day ou au World Plastic Attack. L’objectif de ces deux actions : sensibiliser à la pollution et la surproduction de déchets.

World Cleanup Day

Cette action pour "nettoyer la planète" se tiendra dans 150 pays dans le monde, dont la France, qui participe au World Cleanup Day pour la première fois cette année. De nombreuses opérations de ramassage de déchets sont organisées aux quatre coins de l’Hexagone, que ce soit en ville, à la montagne ou à la mer. Pour savoir où aller, un plan interactif disponible sur le site de worldcleanupday.fr répertorie plus de 1150 actions organisées par des bénévoles, partenaires du World Cleanup Day, ou d'autres organismes souhaitant être à l’initiative d’une action de nettoyage. N’importe quel citoyen peut créer un nouveau lieu de rendez-vous pour y collecter les déchets et l’ajouter à la carte. Un guide comprenant des recommandations pour préparer au mieux son événement est disponible sur le site. En amont de l’opération, l’organisme avait lancé une pétition adressée notamment à Emmanuel Macron, à Nicolas Hulot – qui était encore ministre de la Transition écologique et solidaire - et aux "citoyens du monde," appelant à un "sursaut écologique" et à une mobilisation massive le 15 septembre. Il est encore possible de signer la pétition qui a recueilli pour le moment près de 14 000 signatures.

World Plastic Attack

Même échelle mondiale pour la prochaine "Plastic Attack" qui se tiendra le même jour en France, en Allemagne, en Australie, en Angleterre, en Belgique, en Suède et ailleurs. Des "attaques" pacifiques visant à laisser au supermarché les emballages plastiques des produits achetés se tiendront dans de nombreuses villes françaises dans le cadre de cette action globale. Tout citoyen peut également proposer d’organiser une nouvelle Plastic Attack autour de chez lui. L’objectif de cette autre mobilisation citoyenne : inciter les industriels à abandonner le plastique !

Participerez vous samedi à une opération de ramassage de déchets ou à une "Plastic Attack" ?

Choix