Education/Citoyenneté

Pédaler pour le climat : le Tour Alternatiba prend le départ

Le départ du Tour Alternatiba 2018 a eu lieu samedi 9 juin place de la bataille de Stalingrad à Paris.
©Alternatiba

Les cyclistes du Tour Alternatiba ont pris la route samedi 9 juin pour promouvoir pendant quatre mois des initiatives contre le réchauffement climatique.

En selle pour le climat ! Samedi 9 juin, les cyclistes du Tour Alternatiba ont pris le départ depuis la place de la bataille de Stalingrad à Paris de leur tour de France engagé. L’objectif : promouvoir les initiatives locales contre le réchauffement climatique et dénoncer les projets qui pourraient être néfastes pour l’environnement et le climat. Les vélos, ainsi que les triplettes et quadruplettes (tandems trois ou quatre places) emblématiques du tour arriveront le 6 octobre à Bayonne, après avoir silloné la France et certains pays limitrophes sur plus de 200 étapes. Parmi les actions qui seront mises en avant sur le parcours : un parc citoyen photovoltaïque à Aubais, dans le Gard, l’opposition à l’enfouissement de déchets nucléaires à Bure, ou à l’autoroute A45 à Lyon. Lors de la première étape de ce week-end, les participants ont fait escale à Gonesse (Val d’Oise) auprès des opposants au projet de centre de loisirs et d’affaires Europacity, avant de rejoindre Montreuil.

La deuxième édition de cet événement – la première s’étant tenue en 2015 - est co-organisée par Alternatiba, Action Non-Violente COP21 (ANV-COP21) et les Amis de la Terre. La nouveauté cette année : la formation, lors de chaque étape, de citoyens à l’action non-violente. Des conférences sur le climat seront également organisées.