Education/Citoyenneté

Paris : premier radeau mis à l’eau pour reverdir le canal Saint-Martin

Le radeau végétal, pensé par Katarina Dear, sera bientôt recouvert de 650 plantes dépolluantes.
©Mairie de Paris

Ce radeau végétalisé de 40 mètres carrés a été mis à flot hier, lundi 18 février, depuis les rives du canal Saint-Martin à Paris. Imaginé par Katarina Dear, cet îlot flottant servira de refuge pour les espèces qui peuplent le canal, mais aussi de terre de culture où pousseront des plantes dépolluantes. 

Katarina Dear a assisté hier à l'inauguration de son projet, lancé en 2017 dans le cadre du programme Women4climate. Cette Parisienne de 36 ans a imaginé un véritable jardin flottant qui servira à la fois d'habitat naturel pour la biodiversité, mais aussi d'espace pour faire pousser des plantes dépolluantes au cœur de la capitale. 

Le projet est désormais concrétisé. Ce radeau végétal, qui s'étend sur une surface de 40 mètres carrés, a été mis à flot au 94 quai de Jemmapes, bordant le canal Saint-Martin dans le 10ème arrondissement. De quoi rendre un peu de verdure aux berges parisiennes.

Un "havre de paix pour la faune"

Si pour l'heure, l'îlot ressemble simplement à un grand carré de terre, il sera bientôt recouvert de quelque 650 plantes aux vertus dépolluantes parmi lesquelles des iris des marais, de la menthe aquatique ou encore du jonc épars. Toutes ont la particularité d'être résistantes aux variations des températures et ne nécessitent que peu d'entretien. 

Sous la surface, se trouve un refuge pour les poissons, un "havre de paix pour la faune", détaille la mairie de Paris sur son site : des espaces grillagés ont été installés sous le radeau. Cette partie immergée du dispositif profitera aux carpes, truites et autres gardons qui peuplent le canal parisien.  

La mairie de Paris espère étendre le projet au reste de la capitale, par exemple sur le canal de l'Ourcq ou même sur la Seine.